Archives par mot-clé : Persécution des chrétiens dans le monde



PAKISTAN: CONDAMNÉ A MORT POUR BLASPHÈME

Chers Visiteurs, nous avons le devoir de partager cette triste nouvelle mise en ligne par

Au Pakistan, un chrétien condamné à mort pour blasphème

VN: « Un chrétien a été condamné à mort hier par un tribunal de Lahore pour avoir envoyé des SMS à contenus blasphématoire. Cette affaire rappelle celle d’Asia Bibi et pose une nouvelle fois le problème de la loi sur le blasphème au Pakistan, souvent utilisée contre les minorités religieuses. C’est d’ailleurs l’avocat de la chrétienne maintenant libre qui a défendu le condamné. (…)

Lire l’intégralité de l’article,en cliquant sur la photo: 



NIGERIA: EXÉCUTION DE CINQ HUMANITAIRES POUR L’EXEMPLE

Chers Visiteurs, nous nous devions de partager avec vous cette information dénichée pour vous sur

prouvant que la sauvagerie de ces hordes qui se réclament faussement de Dieu, n’a pas de limite.

-:-:-

« Le sort de ces 5 personnes sera votre destin » : Ils filment l’exécution de 5 humanitaires pour avertir les chrétiens

InfoChrétienne: « Ceci est un message adressé à tous ceux qui sont utilisés par les infidèles pour convertir les musulmans au christianisme. […] Si vous ne tenez pas compte de notre avertissement, le sort de ces cinq personnes sera votre destin. »

https://www.infochretienne.com/

Mercredi 22 juillet, une vidéo a été publiée sur Youtube. Elle montre l’exécution de cinq travailleurs humanitaires au Nigéria par des militants de l’État Islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP). Il s’agirait d’une menace faite à « tous ceux qui sont utilisés par des infidèles pour convertir des musulmans au christianisme ».

Dans la vidéo de 35 secondes, on voit cinq hommes à genoux, les yeux bandés d’un tissu rouge, menacés par cinq autres hommes armés de fusils AK-47. Selon Morning Star News, trois d’entre eux seraient chrétiens, deux autres musulmans. (…)

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo:



LES CHRÉTIENS, OBJETS D’UN GÉNOCIDE AU NIGERIA ?

Les violences et les pertes humaines parmi les chrétiens du Nigéria se poursuivent.

Une information de

Une ONG de la société civile nigériane dirigé par une criminologue chrétienne vient de publier un rapport qui s’appuie sur des comptes rendus détaillés et des témoignages fiables. Il indique que parmi les nombreuses victimes recensées entre janvier et juin 2020, la plupart d’entre elles résulte des meurtres commis par des membres de la communauté d’éleveurs peuls, majoritairement musulmans, qui ont été radicalisés pour mener des attaques contre des communautés rurales en majorité chrétiennes dans les États de la Ceinture Centrale, riches en agriculture.(…)

22 morts, des dizaines de blessés, 163 maisons incendiées, plus d’un millier de personnes en fuite: c’est le bilan des dernières attaques dans l’État de Kaduna entre le 10 et le 12 juillet.

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo:



LE MOZAMBIQUE, NOUVEAU FOYER DE PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Chers Visiteurs, nous nous devions de partager avec vous cette préoccupante information, publiée par

PO: « Une attaque de djihadistes dans le Nord du Mozambique a provoqué la panique au sein de la population locale. 20 responsables d’églises et plus de 300 familles chrétiennes ont besoin de nos prières.(…)

Aleteia

Les combattants islamiques sont arrivés en grand nombre à Mocímboa da Praia le 27 juin dernier. Ils ont mis le feu à une église catholique, à une école secondaire, à l’hôpital du district et à des dizaines de maisons, de voitures et de magasins. Les attaquants ont également libéré des détenus d’une prison locale avant de hisser des drapeaux noirs de l’État islamique. Les assaillants ont eu «une brève confrontation avec la police et l’armée». L’affrontement a duré plusieurs heures. À la fin, le sol était jonché de cadavres, y compris de civils», ont déclaré des témoins.

L’insécurité grandit pour les chrétiens(…) »

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo:

Revoir aussi l’article: https://fr.aleteia.org/2020/06/27/mozambique-des-carmelites-temoignent-de-la-barbarie-apres-trois-jours-dattaques-djihadistes/



COVID 19 : L’AIDE AUX CHRÉTIENS PERSÉCUTÉS DOIT CONTINUER

Chers Visiteurs, en ce début de nouvelle journée, à l’abri de nos appartements, de nos maisons, n’oublions pas nos frères persécutés dans le monde. Nous relayons ci-dessous un appel de

logo

https://www.portesouvertes.fr/

 Pendant cette période d’épidémie, la situation des chrétiens persécutés s’aggrave. Le confinement, les pénuries d’approvisionnement et les ralentissements économiques compliquent  la vie des chrétiens dans les endroits les plus difficiles du monde. Chaque jour nous recevons des rapports alarmants d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie. 

En temps normal, les chrétiens persécutés sont déjà confrontés aux difficultés et aux dangers des milices, des extrémistes ou des gouvernements hostiles. Ils sont souvent considérés comme des citoyens de seconde classe, des traîtres ou des infidèles.

L’expérience nous montre que pendant cette crise, ils auront moins ou pas du tout le droit de se défendre auprès de la police ou des fonctionnaires, qu’ils auront moins accès à des prestations de base comme les fournitures médicales et qu’ils seront davantage victimes de discrimination lorsqu’ils recevront une aide d’urgence ou des services humanitaires. Nous l’avons déjà constaté lors de catastrophes humanitaires ou de déplacements de populations.

Mais peu importe la difficulté ou la complexité de ce scénario: grâce à votre soutien, nous continuons à aider nos frères et sœurs sur le terrain. Nous continuons à apporter des bibles, des formations de disciples, des secours d’urgence, une assistance médicale, des soins aux traumatismes et plus encore aux chrétiens persécutés pendant la pandémie de coronavirus. C’est ce que nous faisons depuis 60 ans et c’est ce que nous continuerons à faire avec l’aide de Dieu.

S’il y a une chose que nos frères et sœurs persécutés nous ont apprise, c’est ceci: «Dans les moments de difficultés ou d’obscurité, la lumière de Dieu en nous peut souvent briller plus fort

Pour d’informations et/ou pour aider « Portesouvertes », cliquer sur la photo:

Ndla : Nous vous invitons à consulter aussi le site frère parallèle, https://paroissesboulay.com/

où vous trouverez des informations complémentaires.



BON RETOUR CHEZ VOUS MES AMIS !

Chers Visiteurs, à la suite de la libération (*) bénie des quatre collaborateur de

Logo SOS Chretien

nous ne pouvons que partager avec vous cette lettre de Jean-Rémi Méneau, adjoint chef de mission en Irak.

(*) http://stpierredes2nied.free.fr/?p=9853

-:-:-:-

« Il était 22h30 hier soir quand je décide de m’isoler dans ma chambre afin de prier le chapelet pour mes 4 amis disparus. Je les confis au Seigneur afin qu’ils puissent garder foi, charité et espérance dans cette épreuve qu’ils traversent. Je Lui demande également de faciliter leur libération rapide si c’est Sa volonté.

https://www.soschretiensdorient.fr/

À peine ai-je eu le temps de réciter trois dizaines que j’entends un volontaire descendre les escaliers en sautant les marches 4 par 4, et frapper énergiquement à ma porte. N’aimant pas être dérangé pendant ma prière je lui dis quand même de rentrer : « Apparemment ils seraient libérés » me dit-il ! Terminant rapidement mais sérieusement la dizaine que j’avais commencé, j’allume mon portable sur lequel apparaissent de nombreuses notifications. Dieu merci, leur libération est confirmée.

Fondant en larmes de joie et de soulagement, mes premières pensées vont évidemment vers vous quatre mes amis. (…) »

Lire l’intégralité de ce témoignage en cliquant sur la photo:



L’EGLISE PERSÉCUTÉE FACE AU COVID 19

Chers Visiteurs, face au Coronavirus, « l’Eglise persécutée » a plus que jamais besoin de nos prières. En effet, la pandémie du Covid 19 complique sérieusement la mission des équipes de Portes Ouvertes au Moyen Orient et en Afrique qui n’abandonnent nos sœurs et frères persécutés.

 » SI NOTRE AIDE S’ARRÊTAIT, LA SIMPLE PRÉSENCE DE CHRÉTIENS SERAIT MENACÉE« 

logo

Lire l’article en cliquant sur le logo



PAKISTAN: UN CHRÉTIEN BATTU A MORT

Chers Visiteurs, nous avons la tristesse de relayer vers vous cette information puisée sur VATICAN NEWS, et dénoncer ainsi la bêtise et la barbarie humaine.

Église Saint-Patrick à Karachi (ANSA)

Vatican News: « En rentrant des champs le 25 février dernier, Saleem Masih s’est arrêté quelques instants pour se laver dans un puits, à Kasur dans la province du Pendjab au Pakistan. Un groupe d’hommes musulmans a alors fait irruption, commençant par l’insulter, le traitant de «sale chrétien» et l’accusant de «polluer l’eau». Ils l’ont ensuite attaqué et attaché ses pieds et mains, pour le rouer de coups à l’aide de barres de fer et de bâtons.

Transféré deux jours après son attaque à l’hôpital, Saleem Masih a succombé à ses blessures, selon le quotidien Pakistan Today. Son père Ghafoor Masih, informé seulement 4 heures après l’agression, dénonce les policiers présents, qui y «assistaient tels des spectateurs»…/… »

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo.

 

 



BURKINA FASO : EGLISE PROTESTANTE ATTAQUEE

Chers Visiteurs, ce matin nous avons encore un triste nouvelle,  diffusé par Vatican News, a partager avec vous. Prions, prions pour toutes ces nouvelles victimes innocentes et prions aussi pour que  leurs assassins reçoivent le même « flash » que reçut, en son temps, Saul avant de devenir Saint Paul.

Des femmes et enfants déplacés à Kaya dans le nord du Burkina Faso, le 2 février 2020 (AFP or licensors)

Vatican News: « Le gouverneur du Sahel a annoncé ce lundi 17 février  l’interruption d’ hommes armés lors d’une célébration protestante dans la localité de Pansi, au nord-est du Burkina Faso. Au moins 24 personnes ont été tuées selon un dernier bilan. Une vingtaine de villageois ont également été enlevés…./…

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo:



NIGERIA: NOUVEL ENLÈVEMENT D’UN PRÊTRE

Chers Visiteurs en cette journée dominicale, nous déplorons un nouvel enlèvement de prêtre rapporté par le site VATICAN NEWS.

Le père Nicholas Oboh, enlevé au Nigéria le 14 février 2020Vatican News:  » Un prêtre a été enlevé hier, 14 février, au Nigéria. Il s’agit du père Nicholas Oboh, incardiné dans le diocèse d’Uromi, dans l’État d’Edo, au sud-est du pays. L’Église nigériane est à nouveau en proie à l’inquiétude, un mois après l’enlèvement de quatre séminaristes, dont l’un a été tué et les trois autres libérés.

«Nous sommes sûrs qu’il est vivant et nous avons immédiatement pris les mesures permettant de nous assurer que le Père Nicholas Oboh sera relâché sain et sauf», a affirmé le père Osi Odenore, chancelier du diocèse d’Uromi, au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue peu après l’enlèvement du père Oboh, ce 14 février. Le lieu où s’est déroulé le rapt n’a pas été précisé. Selon la presse nigériane, il s’agirait d’un endroit proche de la ville de Benin City, capitale de l’État d’Edo…/…

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo: