Archives par mot-clé : Chrétiens persécutés dans le monde



SOUDAN: DEUX RELIGIEUSES ASSASSINEES DE SANG FROID

Chers Visiteurs, nous avons la tristesse et le devoir de partager ce nouvel assassinat de chrétiens partagé par le site de l’

Deux religieuses prises en embuscade ; « assassinées de sang froid » dénoncent les sœurs.

Juba (Agence Fides) – « Nos sœurs ont été tuées de sang-froid », déclare Sœur Christine John Amaa, de la Congrégation du Sacré-Cœur de Jésus, en fournissant des détails sur le meurtre de Sœur Mary Daniel Abut, et de Sœur Regina Roba, victimes d’une embuscade le long de l’autoroute Juba-Nimule le 16 août. Selon les rapports, les deux religieuses faisaient partie d’un groupe de neuf sœurs lorsque des hommes armés ont attaqué leur bus. (…) »

Lire la suite de l’article en cliquant sur la photo:



RDC: RELIGIEUSE KIDNAPPEE CONTRE RANCON

Chers Visiteurs, le site ALETEIA rapporte cette triste information. Prions pour la sécurité et la libération de Sœur Francine.

Shutterstock / SevenMaps

« Sœur Francine, une religieuse de la congrégation des Filles de la Résurrection, dont le couvent est basé à Goma (RDC), est portée disparue depuis le 8 juillet dernier. L’Aide à l’Eglise en Détresse rapporte que ses ravisseurs ont contacté l’Eglise locale. Ils cherchent à obtenir une rançon.(…)

Lire la suite de l’article en cliquant sur l’image:



PASTEUR MORT BRULE EN OUGANDA

Chers Visiteurs, encore une fois nous avons a partager une triste et horrible information. En effet, le site

rapporte que

« Le 30 juin dernier, des extrémistes islamiques ont mis le feu à la maison d’un pasteur dans le village de Buseta en Ouganda. Il est mort brûlé dans l’incendie.

« Votre hostilité envers l’islam a fait ce que vous avez récolté », c’est le message que le frère de la victime a découvert près de la maison du pasteur Isima Kimbugwe, mort brulé dans l’incendie qui a ravagé son domicile, le 30 juin dernier dans le village de Buseta, en Ouganda.

Cet ancien musulman, converti au christianisme en 2017 et devenu pasteur avait pour habitude de partager l’Evangile autour de lui et d’encourager d’autres musulmans à rencontrer Jésus-Christ, relatent les chrétiens de son village auprès de Morning Star News. (…)

Lire la suite de l’article en cliquant sur la photo:



MALI: ENLEVEMENT D’UN PRETRE ET D’UN GROUPE DE CATHOLIQUES

Chers Visiteurs, le site

nous rapporte cette inquiétante information. Pensons aux personnes concernées et prions pour elles.

VN: « Un prêtre et un groupe de catholiques maliens ont été enlevés lundi par des hommes armés alors qu’ils se rendaient à l’enterrement d’un autre prêtre dans le centre du pays.

Les rapts se sont multipliés ces dernières années au Mali, en lien avec le djihadisme mais aussi parfois pour des raisons crapuleuses ou intercommunautaires, mais l’enlèvement de cinq membres de la communauté catholique dans ce pays majoritairement musulman, qui ne compte que 4% de chrétiens selon l’Église catholique locale, est un fait exceptionnel. Les responsables de l’enlèvement ne sont pas encore identifiés.(…) »
Lire la suite de l’article en cliquant sur le logo ci-dessus:


LA PANDEMIE N’ARRÊTE PAS LES VIOLENCES ANTICHRETIENNES EN INDE

Chers Visiteurs, malgré la pandémie qui frappe le pays, les violences contre nos frères chrétiens indiens. C’est malheureusement la triste information que nous rapporte

New Delhi (Agence Fides) – « Au cours des cinq premiers mois de 2021, en 151 jours de l’année en cours, malgré la grave situation de pandémie, 127 épisodes de violence contre les chrétiens ont eu lieu en Inde : c’est ce qu’a rapporté à l’Agence Fides le  » United Christian Forum  » (UCF), en rapportant les données obtenues du  » toll free number « , une ligne téléphonique activée pour suivre les épisodes de violence contre les fidèles dans le pays. (…)

Lire la suite de l’article en cliquant sur la photo:



CHRETIENS ATTAQUES AU NIGERIA

Chers Visiteurs, voici encore une bien triste information nous venant du Nigeria. Pensons et prions pour tous nos frères qui sont persécutés de par le Monde.

-:-

Chrétiens attaqués au Nigeria : Des enfants parmi les 22 victimes

IC: « Des chrétiens des villages de Kwi et de Dong ont été attaqués dimanche dernier au Nigeria.

Dimanche 23 mai, deux villages ont été attaqués au Nigeria, dans l’État de Plateau. Dans le village de Kwi, on déplore quatorze victimes. Dans le village de Dong, huit chrétiens ont été mis à mort. Selon des témoignages locaux auprès de Morning Star News, les assaillants seraient des éleveurs peuls.

Solomon Mandiks, militant des droits des chrétiens, témoigne de l’attaque de Kwi : « Quatorze chrétiens ont été massacrés à mort, y compris des enfants. Huit membres d’une même famille ont tous été tués, à côté de six autres chrétiens tués par les éleveurs du village. » (…) 

Lire la suite de l’article en cliquant sur le logo ci-dessus:

 



QUEL AVENIR POUR LES CHRETIENS DU PAKISTAN ?

Chers Visiteurs, le site ALETEIA a publié cet inquiétant article sur l’avenir de nos frères pakistanais.

Les chrétiens du Pakistan sont-ils en train de disparaître ? 

« Minorité du Pakistan, les chrétiens voient leur nombre diminuer progressivement, d’après une estimation du gouvernement. Victimes de discriminations, ils se retrouvent de fait souvent en marge de la société.

Les chrétiens du Pakistan vont-ils disparaître dans les prochaines années ? La dernière publication du Bureau des statistiques du Pakistan affirme qu’ils représentent aujourd’hui 1,27% de la population pakistanaise. Ils seraient donc 2,64 millions sur une population de 208 millions d’habitants. La grande majorité réside dans la province du Pendjab dont est originaire Asia Bibi. En 1998, la part des chrétiens était estimée à 1,59% de la population. Sauf qu’en 1947, lors de l’indépendance de l’Inde et la création du Pakistan, les non-musulmans représentaient 23% de la population totale.

Outre les accusations régulières de blasphème, les chrétiens sont très souvent l’objet de discriminations que ce soit à l’école, dans l’acquisition d’un logement ou encore sur le marché du travail. (…)

Lire la suite de l’article en cliquant sur le logo ci-dessus:

 



SORT DES PROTESTANTS EN TURQUIE

Chers Visiteurs, dans sa newsletter du jour, le site

rapporte les problèmes rencontrés par la minorité protestante en Turquie et rapportés au Comité des Droits de l’Homme par quatre ONG chrétiennes.

-:-

Le sort des protestants en Turquie signalé au Comité des Droits de l’Homme.

IC: « Quatre ONG chrétiennes viennent de publier un rapport sur la liberté de religion ou de croyance en Turquie et sur les problèmes rencontrés par la minorité protestante en Turquie.

Alliance Évangélique Mondiale, l’Alliance Évangélique Européenne, Middle East Concern et l’Association des Églises Protestantes de Turquie viennent de publier un rapport à destination du Comité des Droits de l’Homme. Ce document porte sur la liberté de religion ou de croyance en Turquie et sur les problèmes rencontrés par la minorité protestante en Turquie, qui représente entre 20 et 25 000 chrétiens protestants, issus de près de 130 communautés.

Dans leur rapport, les ONG commencent par rappeler que l’article 24 de la Constitution turque déclare que « chacun dispose de la liberté de conscience, de croyance religieuse et de conviction ».

Les ONG indiquent que la Turquie est signataire du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (ICCPR), mais que le pays a émis une réserve relative à l’article 27. Selon eux, cette réserve « conduit à une marginalisation des communautés minoritaires […] et aux caprices des autorités nationales et locales, cela s’applique à la communauté protestante de Turquie ».(…)

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur l’image:

 



LIBERTE RELIGIEUSE: « PERSECUTIONS EXTREMES ET PERSECUTIONS POLIES »

Chers Visiteurs, le 15e rapport bisannuel de l’Aide à l’Église en détresse fait le point sur la situation des croyants persécutés et opprimés dans le monde. Le site

nous invite à connaître et à faire connaître ce document de référence . En voici une brève présentation.

SRP: « La persécution religieuse existe sous de multiples formes, des plus violentes aux plus douces. Le Centre européen pour le droit et la justice (ECLJ) publiait récemment une enquête alarmiste sur la persécution en France des musulmans qui se convertissent au christianisme. Au même moment, l’Aide à l’Église en détresse rendait public le 15e rapport bisannuel de son Observatoire de la liberté religieuse dans le monde.

 ALFREDPHOTOS_Alfred030

Réalisé en coordination avec de très nombreux organismes internationaux privés ou publics, ce document donne une vue quasi exhaustive des atteintes à la liberté religieuse dans le monde, région par région, pays par pays. La fiabilité des sources, les éléments d’infographie, les cartes, les «fiches» qui l’accompagnent, en font un outil précieux pour tous ceux qui se préoccupent des milliards d’hommes et de femmes éprouvés et persécutés pour leurs convictions religieuses. Ce rapport très factuel ne cherche pas à noircir le tableau. Il relève même quelques progrès ici ou là, grâce aux efforts et à l’engagement de l’Église et du pape, mais, globalement, la situation demeure dramatique et ne s’arrange pas. (…) »

  • Cliquer sur la photo pour lire l’intégralité de l’article:
  • Cliquer sur le logo ci-dessous pour accéder à la synthèse du rapport:

 



UN CHRETIEN COPTE ET DEUX MEMBRES D’UNE TRIBU LOCALE ASSASSINES AU SINAÏ

VN: Des jihadistes du groupe État islamique (EI) au Sinaï en Égypte ont tué par balles un chrétien égyptien et deux hommes d’une tribu, selon une vidéo de leur exécution diffusée sur les réseaux sociaux.

Monastère Sainte-Catherine, Mont Sinaï, Égypte

La vidéo publiée samedi 17 avril par le groupe jihadiste responsable de nombreuses exactions montre l’exécution effroyable de trois hommes: on y voit un chrétien copte égyptien de 62 ans tué à bout portant par un jihadiste s’en prenant aux chrétiens d’Égypte, qu’il accuse de soutenir l’armée égyptienne.

Dans un communiqué diffusé dimanche, l’Église copte a identifié l’homme exécuté comme Nabil Habashi Salama, en précisant que ce copte avait été enlevé il y a cinq mois par «des éléments takfiris», terme utilisé pour désigner des islamistes extrémistes.

Dans la même vidéo, deux jeunes présentés comme des membres de la tribu locale des Tarabine sont également tués par balles dans le désert. Ils sont accusés par les jihadistes d’avoir pris part à des combats au côté de l’armée égyptienne. (…)

Lire la suite de l’article en cliquant sur la photo: