Archives par mot-clé : Pape François



LE MONDE VU DE ROME – TITRES AU 29 MARS 2020

Chers Visiteurs, voici les derniers titres publiés pour nous par

ZENIT – Francais

-:-:-:-

Le pape offre la messe pour ceux qui pleurent du fait de la pandémie

« Les pleurs du Seigneur pour tout son peuple »

Zenit: « Le pape François a offert sa messe matinale à Sainte-Marthe, ce dimanche 29 mars 2020, pour les personnes qui « pleurent » du fait de la pandémie et de ses conséquences.

Ave Regina caelorum 29 mars 2020, capture @ Vatican Media
Ave Regina Caelorum 29 Mars 2020, Capture @ Vatican Media

En ce 5ème dimanche de carême en effet, l’Évangile rapporte la résurrection de Lazare et comment Jésus, profondément ému, pleure la mort de son ami. 

Au début de la célébration, le pape a prononcé ces paroles, en italien: « Je pense à tant de gens qui pleurent: des personnes isolées, des personnes en quarantaine, des personnes âgées solitaires, des personnes hospitalisées et des personnes en thérapie, des parents qui voient qu’étant donné qu’il n’y a pas de salaire, ils ne pourront pas nourrir leurs enfants . Beaucoup de gens pleurent. »

Le pape a invité à accompagner ceux qui pleurent par la prière mais aussi par les larmes: « Nous aussi, de tout cœur, nous les accompagnons. Et cela ne nous fera pas de mal de pleurer un peu avec les pleurs du Seigneur pour tout son peuple. » »

Pour accéder aux autres titre cliquer sur le logo ci-dessous:

ZENIT – Francais



COVID 19 : IMAGES FORTES DE LA PRIÈRE DU PAPE

Chers Visiteurs, qui n’avez pas eu l’occasion d’assister à la prière du Saint Père, ou le courage de visionner la vidéo, nous avons le devoir de vous montrer ces images d’un vieil homme seul: Seul sous la pluie, seul sur ce grand parvis vide, seul à prier contre ce fléau qui frappe le monde, seul devant ce portait de la Sainte Vierge, seul devant cette terrible représentation de Jésus crucifié, seul à brandir le Saint Sacrement pour protéger ce monde fou….Ingrat….

Lire aussi l’article: « Le Crucifix et le Pape seul sur la place vide » sur: https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2020-03/crucifix-place-saint-pierre-priere-coronavirus-editorial.html?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=NewsletterVN-FR



COVID 19 – SUPPLICATION AU SEIGNEUR POUR LA GUÉRISON D’UN MONDE BLESSE ET SOUFFRANT

Le Pape présentant le Saint-Sacrement pour la bénédiction Urbi et Orbi, sur le parvis de la basilique Saint-Pierre, entre le crucifix de saint Marcel et l'icône de la Vierge "Salus Populi Romani".
Vatican news

Chers Visiteurs, le Pape François a présidé ce vendredi soir, depuis le parvis puis l’atrium de la basilique Saint-Pierre, un temps de prière marqué par l’écoute de la Parole de Dieu, suivi d’une homélie, par une adoration du Saint-Sacrement et une bénédiction Urbi et Orbi pour les personnes affectées par la pandémie actuelle de coronavirus.

-:-:-:-

Lire l’article consacré par VATICAN NEWS en cliquant sur la photo ci-dessus:

-:-:-:-

Enregistrement vidéo



« NOTRE PÈRE » UNIVERSEL DEMANDE PAR LE PAPE FRANCOIS

Chers Visiteurs, demain 25 mars à 12h00, à l’occasion de la fête de « l’Annonciation », le Saint Père invite tous les chrétiens du monde (*) à prier ensemble le Notre Père , « afin que le Seigneur entende la prière unanime de tous ses disciple« .

(*) Ndlr: Bien sûr cette prière est aussi ouverte à tous, chrétiens ou non, car nous sommes tous enfants de Dieu, quelles que soient nos convictions.

Lire l’article mis en ligne par le site ALETEIA en cliquant sur le logo



LES DEUX PAPES

Chers Visiteurs et Amis, hier 11 février était le 7ème anniversaire du renoncement de notre Pape émérite Benoit XVI, déclaration ressentie comme un véritable « Séisme » dans le monde.

Le site de  a consacré un intéressant article à ce sujet (cliquer sur le logo pour y accéder), et nous vous le conseillons  par ailleurs, l’excellent film de Fernando Meirelles, « Les deux Papes« , visible sur Netflix, qui retrace les mois qui ont précédés la décision de Benoit XVI. Période pendant laquelle l’ancien Pape a côtoyé et « sondé » son remplaçant potentiel, le Cardinal  Jorge Bergoglio.



BON DIMANCHE

Chers Visiteurs et Amis, aujourd’hui Dimanche nous avons cru bon de partager avec vous cet éditorial de

Et d’en profiter pour vous présenter aussi le dernier ouvrage de Michèle Clavier « Une histoire du Dimanche« .

« Aujourd’hui, plus question du dimanche… On part en « week-end », on se souhaite un bon « week-end ». Le rassemblement dominical autour de l’eucharistie, socle de la vie chrétienne pendant des siècles, passerai-t-il à la trappe ? Sans doute. Les chiffres le disent. Comment alors retrouver le sens du dimanche ? Comment redonner vie à ce premier jour de la semaine, « écho hebdomadaire de la première expérience du Ressuscité » (Jean-Paul II), reconnaissance et accueil de la présence du Christ vivant, annonce de sa venue glorieuse et du monde à venir ? Jour du Seigneur, mais aussi jour de repos, de mise à distance de nos préoccupations quotidiennes, le dimanche n’est pas facultatif. Pourquoi ? Tout simplement parce que « sans le Christ, nous sommes condamnés à être dominés par la fatigue du quotidien, avec ses préoccupations, et par la peur du lendemain » (pape François).

Une histoire du dimancheOui, les chrétiens ont besoin du dimanche, bien plus qu’ils ne le pensent. Pour se reposer certes, mais aussi pour « pour ne pas réduire la spiritualité à une portion congrue de nos vies« , assure la pasteure Marie Cénec. Entrons donc en résistance et faisons de ce premier et huitième jour de la semaine un jour nouveau, un jour à part, un jour qui inaugure des temps nouveaux. »

-:-:-:-

Une histoire du dimanche (de Michèle Clavier – Ed Bayard)

Résumé: « Le « dimanche » est aujourd’hui frappé du point de vue chrétien par un certain relativisme doctrinal et existentiel : baisse de la pratique, pluralisme religieux, laïcisation de la société. Source de vie pour les chrétiens, le dimanche relève moins du précepte que d’une proposition offrant à chacun une occasion de partage, de fête, et de célébration. Les débats sur le « travail dominical » ne remettent pas en cause la légitimité : le dimanche reste un jour différent. L’auteur propose un tour d’horizon historique du dimanche. Elle montre que le principe du repos hebdomadaire qui devient dominical avec l’avènement du christianisme fut contesté tout au long de son histoire. »



LE MONDE VU DE ROME – TITRES AU 29 JANVIER 2020

Chers Visiteurs, voici les derniers titres développés pour nous par

ZENIT – Francais

« Un message à toute l’humanité« 

Quand Jésus révèle le chemin du bonheur

Zenit: « Le message des Béatitudes est adressé « à toute l’humanité », a affirmé le pape François à l’audience générale de ce mercredi matin, 29 janvier 2020.

Audience générale du 29 janvier 2020 © Vatican Media

Depuis la Salle Paul VI au Vatican, le pape a entamé une nouvelle série de catéchèses sur les Béatitudes, qui sont, a-t-il dit, « la carte d’identité du chrétien ».

« Jésus y révèle le chemin du bonheur », a-t-il souligné aussi : « Il ne s’agit pas ici d’un bonheur qui s’apparente aux joies passagères ou aux plaisirs, mais plutôt d’un bonheur qui sait vivre avec la souffrance. » »…/…

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquer sur la photo.

Pour accéder aux derniers titres, cliquer sur le logo ci-dessous:

ZENIT – Francais

 



LE MONDE VU DE ROME – TITRES AU 17 JANVIER 2020

Chers Visiteurs et Amis, voici les derniers titres développés pour nous par

ZENIT – Francais

-:-:-:-

L’essentiel ? C’est ta relation avec Dieu

« Pour protéger la santé du corps et de l’âme« 

Zenit: « L’essentiel ? C’est « ta relation avec Dieu », a affirmé le pape François lors de la messe qu’il célébrait ce matin, 17 janvier 2020, à la Maison Sainte-Marthe, au Vatican.

Messe du 17 janvier 2020, Sainte-Marthe © Vatican Media
Messe du 17 janvier 2020, Sainte-Marthe © Vatican Media

Dans son homélie, le pape a médité sur la guérison du paralytique par Jésus à Capharnaüm : « La guérison physique est un don, la santé physique est un don que nous devons protéger. Mais le Seigneur nous enseigne que nous devons aussi protéger la santé du cœur, la santé spirituelle. »

Jésus va « à l’essentiel », a souligné encore le pape : « L’essentiel est ta relation avec Dieu. Et nous oublions si souvent cela, comme si nous avions peur d’aller justement là où il y a une rencontre avec le Seigneur, avec Dieu. »

Le pape s’est particulièrement arrêté sur la parole “Mon enfant, tes péchés sont pardonnés” : « Sommes-nous habitués à penser à ce remède du pardon de nos péchés, de nos fautes ? Demandons-nous : “Dois-je demander pardon à Dieu pour quelque chose ?”. “Oui oui, en général nous sommes tous pécheurs”, et ainsi tout est noyé et perd de la force, cette force de prophétie de Dieu qui va à l’essentiel. »

« Aujourd’hui Jésus dit à chacun de nous : “Je veux pardonner tes péchés”. » Celui qui ne trouve pas de péchés à confesser, a averti le pape, « n’a pas la conscience des péchés… des péchés concrets… des maladies de l’âme », dont le remède est « le pardon ».

« L’essentiel c’est toute la santé, a-t-il conclu : du corps et de l’âme. Protégeons bien celle du corps, mais aussi celle de l’âme. Et allons chez ce médecin qui peut nous guérir, qui peut pardonner les péchés. Jésus est venu pour cela, il a donné sa vie pour cela. »

Accéder aux autres titres en cliquant sur le logo ci-dessous:

ZENIT – Francais



« SANS JÉSUS, NOUS NE POUVONS RIEN FAIRE » (PAPE FRANÇOIS)

Chers Visiteurs et Amis, le livre-entretien entre le Pape François et Gianni Valente, de l’agence Fides, réalisé au terme du Mois missionnaire extraordinaire, est à présent disponible en édition française, publiée par Bayard.

https://www.decitre.fr/livres/sans-jesus-nous-ne-pouvons-rien-faire-9782227498181.html

 » Pour la première fois, le pape François explique ce qu’est la vocation de tout chrétien : annoncer l’Évangile dans le monde d’aujourd’hui. Dans ce texte simple et profond, plein d’anecdotes personnelles, François affirme que cette mission n’a rien à voir avec la stratégie pastorale et ses techniques de marketing. L’Église ne grandit que par l’attraction , lorsque les croyants font percevoir la présence de Dieu.
Ce livre est destiné à durer dans le temps comme point de référence pour les croyants et les non-croyants qui veulent comprendre le moteur du christianisme« .(Décibre)



LA PAPE A FÊTÉ SES 50 ANS …DE SACERDOCE !

Chers Visiteurs, hier 13 décembre, le Pape François fêtait ses 50 années de sacerdoce, « Cinquante années au service de Dieu et de son peuple ». Afin de marquer cette date, voici, pour vous, un article déniché sur le site VATICAN NEWS

2018.12.13 Foto di famiglia Bergoglio da giovane sacerdote.jpgVatican news: « 50 années sont passées. C’était le 13 décembre 1969: Jorge Mario Bergoglio, quatre jours seulement avant son 33e anniversaire, était ordonné prêtre. Sa vocation remonte au 21 septembre 1953, mémoire de saint Matthieu, le publicain converti par Jésus: lors d’une confession, le jeune Bergoglio fait une profonde expérience de la miséricorde de Dieu. C’est une joie immense qui l’a conduit à prendre une décision “pour toujours”: être prêtre« …./…

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo