Archives par mot-clé : Pape François



LE MONDE VU DE ROME – TITRES AU 17 JANVIER 2020

Chers Visiteurs et Amis, voici les derniers titres développés pour nous par

ZENIT – Francais

-:-:-:-

L’essentiel ? C’est ta relation avec Dieu

« Pour protéger la santé du corps et de l’âme« 

Zenit: « L’essentiel ? C’est « ta relation avec Dieu », a affirmé le pape François lors de la messe qu’il célébrait ce matin, 17 janvier 2020, à la Maison Sainte-Marthe, au Vatican.

Messe du 17 janvier 2020, Sainte-Marthe © Vatican Media
Messe du 17 janvier 2020, Sainte-Marthe © Vatican Media

Dans son homélie, le pape a médité sur la guérison du paralytique par Jésus à Capharnaüm : « La guérison physique est un don, la santé physique est un don que nous devons protéger. Mais le Seigneur nous enseigne que nous devons aussi protéger la santé du cœur, la santé spirituelle. »

Jésus va « à l’essentiel », a souligné encore le pape : « L’essentiel est ta relation avec Dieu. Et nous oublions si souvent cela, comme si nous avions peur d’aller justement là où il y a une rencontre avec le Seigneur, avec Dieu. »

Le pape s’est particulièrement arrêté sur la parole “Mon enfant, tes péchés sont pardonnés” : « Sommes-nous habitués à penser à ce remède du pardon de nos péchés, de nos fautes ? Demandons-nous : “Dois-je demander pardon à Dieu pour quelque chose ?”. “Oui oui, en général nous sommes tous pécheurs”, et ainsi tout est noyé et perd de la force, cette force de prophétie de Dieu qui va à l’essentiel. »

« Aujourd’hui Jésus dit à chacun de nous : “Je veux pardonner tes péchés”. » Celui qui ne trouve pas de péchés à confesser, a averti le pape, « n’a pas la conscience des péchés… des péchés concrets… des maladies de l’âme », dont le remède est « le pardon ».

« L’essentiel c’est toute la santé, a-t-il conclu : du corps et de l’âme. Protégeons bien celle du corps, mais aussi celle de l’âme. Et allons chez ce médecin qui peut nous guérir, qui peut pardonner les péchés. Jésus est venu pour cela, il a donné sa vie pour cela. »

Accéder aux autres titres en cliquant sur le logo ci-dessous:

ZENIT – Francais



« SANS JÉSUS, NOUS NE POUVONS RIEN FAIRE » (PAPE FRANÇOIS)

Chers Visiteurs et Amis, le livre-entretien entre le Pape François et Gianni Valente, de l’agence Fides, réalisé au terme du Mois missionnaire extraordinaire, est à présent disponible en édition française, publiée par Bayard.

https://www.decitre.fr/livres/sans-jesus-nous-ne-pouvons-rien-faire-9782227498181.html

 » Pour la première fois, le pape François explique ce qu’est la vocation de tout chrétien : annoncer l’Évangile dans le monde d’aujourd’hui. Dans ce texte simple et profond, plein d’anecdotes personnelles, François affirme que cette mission n’a rien à voir avec la stratégie pastorale et ses techniques de marketing. L’Église ne grandit que par l’attraction , lorsque les croyants font percevoir la présence de Dieu.
Ce livre est destiné à durer dans le temps comme point de référence pour les croyants et les non-croyants qui veulent comprendre le moteur du christianisme« .(Décibre)



LA PAPE A FÊTÉ SES 50 ANS …DE SACERDOCE !

Chers Visiteurs, hier 13 décembre, le Pape François fêtait ses 50 années de sacerdoce, « Cinquante années au service de Dieu et de son peuple ». Afin de marquer cette date, voici, pour vous, un article déniché sur le site VATICAN NEWS

2018.12.13 Foto di famiglia Bergoglio da giovane sacerdote.jpgVatican news: « 50 années sont passées. C’était le 13 décembre 1969: Jorge Mario Bergoglio, quatre jours seulement avant son 33e anniversaire, était ordonné prêtre. Sa vocation remonte au 21 septembre 1953, mémoire de saint Matthieu, le publicain converti par Jésus: lors d’une confession, le jeune Bergoglio fait une profonde expérience de la miséricorde de Dieu. C’est une joie immense qui l’a conduit à prendre une décision “pour toujours”: être prêtre« …./…

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo



L’ÉGLISE ET LA COP 25

Chers Visiteurs, lors de la conférence sur le climat à Paris fin 2015, l’Église avait interpellé les chrétiens sur la sauvegarde de la création.

 Elle invite de nouveau avec la COP 25 à un chemin de conversion vers une sobriété heureuse avec l’adoption de modes de vie plus respectueux de l’environnement. A cette fin, le Pape François a adressé un message à Mme Carolina Schmidt, Ministre de l’Environnement du Chili et Présidente de la Cop25, ainsi qu’aux participants à la Conférence des Nations Unies sur le climat, qui se tient à Madrid du 2 au 13 décembre 2019, et dont le texte a été lu à l’ouverture des travaux par le Cardinal Secrétaire d’État Pietro Parolin.

Lire la lettre en cliquant sur l’image ci-dessus:



LE MONDE VU DE ROME: DERNIERS ARTICLES AU 14 NOVEMBRE 2019

Chers Visiteurs, voici les derniers articles venant de Rome, publiés pour nous par
ZENIT – Francais
Protection des mineurs dans le monde numérique : collaborer à tous les niveaux
« Ce sont vos filles et vos fils, chefs-d’oeuvre et enfants de Dieu »
Protection de l'enfance, congrès au Vatican © Vatican Media
© Vatican Media

Zenit: « L’usage de la technologie numérique pour organiser, commanditer et participer à des abus sur mineurs à distance (…) est en rapide croissance, et la lutte efficace contre ces horribles délits apparaît extrêmement difficile, bien supérieure aux capacités et aux ressources des institutions et des forces destinées à les combattre », a affirmé le pape François. Face à ce constat, il a demandé la collaboration de tous, évoquant en particulier le rôle des chercheurs et experts, professionnels de la communication, éducateurs, forces de l’ordre et agents de protection, responsables religieux et entreprises du numérique.

Le pape François a reçu en audience les participants au Congrès « Promouvoir la dignité des enfants du monde numérique – Du concept à l’action », ce jeudi matin 14 novembre 2019, dans le Palais apostolique du Vatican. Le congrès se tient les 14 et 15 novembre au Vatican, à la Villa Pia (Casina di Pio IV), siège de l’Académie pontificale des Sciences sociales.

Lançant « l’appel le plus pressant » aux grandes sociétés du secteur numérique, le pape a souligné leur « responsabilité à l’égard des mineurs, de leur intégrité et de leur avenir ». « Sans l’entière implication des sociétés du secteur, a-t-il insisté, sans une pleine conscience des retombées morales et sociales de leur gestion et de leur fonctionnement, il ne sera pas possible de garantir la sécurité des mineurs dans le contexte numérique ». Elles sont donc tenues de « se préoccuper des directions dans lesquelles s’oriente le développement technologique et social qu’elles promeuvent et provoquent »

Pour lire le texte intégral, cliquer sur la photo.

Pour accéder aux derniers titres, cliquer sur le logo ci-dessous :

ZENIT – Francais



LE MONDE VU DE ROME – DERNIERS TITRES

Chers Visiteurs, nous avons le plaisir de partager avec vous les derniers titres publiés par

ZENIT – Francais

« Une vraie « théologie » de l’écologie dans un nouveau livre du pape François »

_____

« Une lecture chrétienne du défi de l’environnement »

Zenit : « Notre Mère Terre. Lecture chrétienne du défi de l’environnement »: ce nouveau livre du pape François a été publiée le 24 octobre 2019 en italien par la Librairie éditrice du Vatican.

La couverture du livre "Nostra Madre Terra", édité par la LEV.
Crédit Vatican News

Le volume imprimé avec du papier FSC (Forest Stewardship Council) issu d’une forêt et d’une chaîne logistique gérée selon des normes strictes de durabilité environnementale, sociale et économique, rassemble des textes où le pape François évoque la défense de l’environnement, dont un inédit sur la vision chrétienne de l’écologie.

La préface est due au patriarche œcuménique Bartholomée Ier. Celui-ci décrit les étapes de la collaboration entre eux sur ces questions, notamment les messages à l’occasion de la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création, le 1er septembre de chaque année.

Accéder aux détails du livre en cliquant sur la photo :

Accéder aux derniers titres en cliquant sur le logo ci-dessous

ZENIT – Francais



LE MONDE VU DE ROME : TITRES DU 15 AU 18 SEPTEMBRE 2019

Chers visiteurs, voici les derniers titres développés pour nous par Les titres du mercredi 18 septembre 2019

« Notre Dieu, un Dieu de compassion »

Catéchèse en français : Dieu parle « dans la durée »

« Découvrir les traces de la présence du Père dans l’histoire« 

Audience générale du 18 septembre 2019, capture Vatican MediaZenit: « Dieu parle « dans la durée », a affirmé le pape François à l’audience générale de ce mercredi matin, 18 septembre 2019 : « Tout projet qui porte la signature de Dieu, est appelé à perdurer. »

En revanche, a-t-il expliqué dans sa catéchèse place Saint-Pierre, « tout projet humain peut remporter d’abord le consensus et puis échouer ».

Poursuivant ses méditations sur les Actes des Apôtres, le pape a encouragé à « savoir attendre, sans porter de jugements hâtifs » : « sachons faire preuve de discernement en portant un regard contemplatif sur les événements pour y découvrir les traces de la présence du Père dans l’histoire »…/…

Lire la synthèse de la catéchèse en cliquant sur la photo ci-dessus :

Accéder à tous les titres en cliquant sur le logo ci-dessous

 



LE MONDE VU DE ROME – TITRES DU 12 AU 14 SEPTEMBRE 2019

Chers visiteurs, voici les derniers titres diffusés pour nous par _____

Célébrations du pape en septembre-octobre 2019

 Des canonisations, des créations de nouveaux cardinaux, un synode, un mois missionnaire… c’est le programme chargé des célébrations du pape François en septembre-octobre 2019, publié ce 14 septembre.

  • Le dimanche 29 septembre, « Journée mondiale du migrant et du réfugié », à 10h30 sur la place Saint-Pierre.

  • Le mardi 1er octobre, « vêpres pour l’ouverture du « mois missionnaire extraordinaire » à 18h dans la basilique vaticane.

  • Le vendredi 4 octobre, ordinations épiscopales à 17h en la basilique Saint-Pierre.

  • Le samedi 5 octobre, consistoire pour la création de 13 nouveaux cardinaux, à 16h à Saint-Pierre.

  • Le dimanche 6 octobre à 10h dans la même basilique, il célébrera une messe pour l’ouverture du Synode des évêques pour l’Amazonie.

  • Le dimanche 13 octobre, durant une messe à 10h15, canonisation de cinq bienheureux d’Amérique, d’Asie et d’Europe.

  • Le dimanche 20 octobre, messe pour la « Journée mondiale missionnaire », à 10h30 place Saint-Pierre.

  • Le dimanche 27 octobre, conclusion du « Synode des évêques » à 10h dans la basilique vaticane.

_____

TITRES PAR JOURNÉE

(cliquer sur la journée choisie)



DIEU SE SOUVIENT DE NOUS, TOUJOURS ET PARTOUT.

Chers visiteurs, vous êtes certainement déjà demandé: « Mais où est Dieu ? » Voici une réponse apportée par un moine et publiée pour nous par

Séïsme de Marches en Italie 2016

 » Après le tremblement de terre qui affecta les Marches, le Pape s’est rendu auprès des victimes pour les consoler et leur donner le réconfort spirituel d’un père aimant. Par ce simple geste apparaît tout le charisme pontifical du pape de la charité.

Le Pape commence son homélie en citant le psaume 8 : « Qu’est-ce que l’homme pour que vous vous souveniez de lui ? » C’est en union de pensée avec ce verset du psalmiste que le pape console ses fils souffrants. La souffrance restera toujours un profond mystère, qui de tous temps hante les hommes. Pourquoi Dieu permet-il la souffrance et le mal ? Pourquoi surtout semble-t-il se taire ?.../… »

Lire la suite de l’article en cliquant sur la photo.



PEUT-ON FRÉQUENTER DES INCROYANTS ?

Chers visiteurs, se basant sur une parole de Saint Paul : »Nous vous ordonnons, frères, au nom du Seigneur Jésus Christ, de vous tenir à distance de tout frère qui mène une vie désordonnée et contraire à la tradition que vous avez reçue de nous «  (Lettre de St Paul aux Théssaloniciens : 2 3,6), certains affirment que les chrétiens ne devraient pas fréquenter les non croyants. Quand est-il ?

Voici la réponse apportée par:

RÉPONSES CATHOLIQUES

Réponses catholique: Le verset de St Paul mérite d’être contextualisé et, surtout, ne pas être interprété faussement. Déjà, être incroyant et mener une vie désordonnée, ce n’est pas la même chose. Des personnes d’autres religions ou n’ayant jamais reçu d’éducation religieuse peuvent tout à fait avoir une vie droite.

Le Pape François rappelle régulièrement que tout catholique doit être « disciple-missionnaire ». Cela s’appuie sur l’Écriture : « Malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile », nous dit aussi St Paul (1 Co 9, 16). Cela suppose évidemment d’annoncer l’Évangile à quelqu’un, et à quelqu’un qui ne le connait pas. Donc un incroyant ou une personne d’une autre religion. Ce qui implique forcément de le fréquenter d’une manière ou d’une autre.

En revanche, fréquenter des personnes ayant une vie désordonnée, c’est un peu autre chose. Il y a fréquenter et fréquenter. Certes, il faut les côtoyer suffisamment pour leur annoncer, à elles aussi, l’Évangile. Mais cela ne veut pas dire les suivre dans leurs désordres et se mettre soi-même en danger de perdre sa propre intégrité. « Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups » (Mt 10, 16), nous dit le Christ. Mais cela ne veut jamais dire pécher avec les pécheurs. C’est en ce sens que le verset de 2 Th 3, 6 peut se comprendre.