Archives par mot-clé : https://fr.zenit.org



LE MONDE VU DE ROME – TITRES AU 17 JANVIER 2021

Chers Visiteurs, voici les derniers titres développés pour nous par

« Vœux pour le dialogue entre juifs et catholiques »

Paroles du pape après la prière mariale

« Des fruits abondants de fraternité et de collaboration » : c’est ce que le pape François souhaite pour la 32e Journée pour l’approfondissement et le développement du dialogue entre catholiques et juifs, célébrée ce 17 janvier 2021 en Italie.

Angélus Du 17 Janvier 2021 © Vatican Media

Le pape a en effet évoqué cet événement, ainsi que la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens qui commençait le lendemain, lors de l’angélus dominical qu’il célébrait en direct vidéo de la bibliothèque privée du palais apostolique.(…)

Lire l’intégralité du texte en cliquant sur la photo:

Accéder aux derniers titres en cliquant sur le logo ci-dessous:

-:-

NOUS VOUS INVITONS A VISITER NOTRE « SITE FRERE » OU VOUS TROUVEREZ DES INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES: https://paroissesboulay.com/

 



LE MONDE VU DE ROME – TITRES AU 11 JANVIER 2021

Chers Visiteurs, voici les derniers titres publiés pour nous par

-:-

La protection de la vie, une question de « conscience humaine ».

On ne résout pas les problèmes en éliminant un enfant

Journal Télévisé TG5, Capture Video Canale 5, Mediaset

Zenit: « « Est-il acceptable d’engager un tueur à gages pour résoudre un problème? En tuant la vie humaine? C’est le problème de l’avortement », estime le pape François. Or la protection de la vie n’est pas une question de religion mais de conscience humaine, affirme-t-il dans une interview au journal télévisé TG5 de la chaine italienne Canale 5 diffusée le 10 janvier 2021.

Dans une conversation avec le journaliste Fabio Marchese Ragona qui a eu lieu à la Maison Sainte-Marthe au Vatican, le pape parle du « problème de la mort » qui « n’est pas un problème religieux », dit-il: « c’est un problème humain, pré-religieux, c’est un problème d’éthique humaine ». (…)

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo:

Accéder aux derniers titres en cliquant sur le logo ci-dessous:



UNITE DES CHRETIENS : LA CONFESSION D’AUGSBOURG

Chers Visiteurs, à quelques jours de la « Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens« , le site

nous présente ce nouvel ouvrage communs aux catholiques et luthériens.

Le Pasteur Martin Junge Et Le Cardinal Kurt Koch @ Zenit

La « confession d’Augsbourg » (Confessio Augustana), dont on célèbrera les 500 ans en 2030, a « un potentiel œcuménique » qu’il faut exploiter pour l’avenir des relations entre chrétiens, estime le cardinal Kurt Koch dans un entretien à Vatican News, ce 8 janvier 2021.

Adoptée comme confession de foi de l’Église luthérienne, cette confession de 1530 fut en effet « la dernière tentative » d’empêcher la division de l’Eglise, en tant qu’elle exprimait la théologie de Martin Luther de façon plus modérée.

A quelques jours de la publication d’un ouvrage en italien sur la « Déclaration commune sur la Doctrine de la justification », le président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens rappelle que la question du salut a suscité « d’âpres polémiques au XVIe siècle, polémiques qui conduisirent à la division dans l’Eglise ». (…)

Lire la totalité de l’article en cliquant sur la photo:

 



LE « CHEMIN DE LA SAINTE FAMILLE » EN EGYPTE

Chers Visiteurs,  l’agence vaticane Fides a indiqué que le projet du « Chemin de la Sainte Famille » se poursuit. Il représentera l’un des parcours de pèlerinage les plus vastes du monde. D’une longueur de 3.500 Km, il reliera 25 localités chères à la mémoire des chrétiens égyptiens.

Ce Chemin est « le cadeau de Noël que l’Egypte fait au monde », a affirmé Adel al Gindy, Directeur général des relations internationales près l’Autorité pour le développement du tourisme et Coordinateur du projet, dans un entretien au site Internet wataninet.com. Il suivra les lieux traversés, selon des traditions millénaires, par Marie, Joseph et l’Enfant Jésus lors de leur fuite en Egypte pour échapper à la violence d’Hérode.(…)

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la carte ci-dessus:



LE MONDE VU DE ROME: TITRES AU 2 JANVIER 2021

Chers Visiteurs, voici les derniers titres développés pour nous par

-:-

Epiphanie: « Imiter les Rois Mages en suivant l’étoile », par Mgr Follo

La « nostalgie de la maison » et la « fidélité au signe »

Enfant Jésus, Messe De L’Epiphanie, 6 Janvier 2019 © Vatican Media

Zenit: « Mgr Francesco Follo exprime le souhait « qu’arrive à chacun de nous ce qui est arrivé aux Rois Mages, qui, dans une grotte, ont rencontré la vérité de l’amour et en sont devenus ses premiers missionnaires ».

Commentant les lectures de la fête de l’Epiphanie, dimanche prochain, 3 janvier 2021 (6 janvier à Rome), l’Observateur permanent du Saint-Siège à l’UNESCO, à Paris, évoque la « nostalgie de la maison » et la « fidélité au signe ».

Comme lecture patristique, il propose un sermon de saint Léon le Grand pour l’Epiphanie.

Imiter les Rois Mages en suivant l’étoile qui fait rencontrer la Lumière : le Christ Jésus

(…) »

Lire la totalité de l’article en cliquant sur la photo:

Accéder aux derniers titres en cliquant sur le logo ci-dessous:



LE MONDE VU DE ROME – TITRES AU 6 DECEMBRE 2020

Chers Visiteurs, nous vous proposons de consulter les derniers titres développés pour nous par

-:-

OSCE : le Saint-Siège monte au créneau sur la limitation des libertés sous prétexte de lutte sanitaire

Intervention de Mgr Gallagher

Mgr Gallagher @ Eclj.Org

Zenit:  « La lutte contre la pandémie ne doit pas limiter « les activités éducatives et caritatives des communautés croyantes », a averti Mgr Paul Gallagher, intervenant à la 27e réunion du Conseil des ministres de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui a eu lieu en ligne le 3 décembre 2020.

Dans son discours rapporté par Vatican News, le secrétaire pour les relations avec les Etats (ministre des Affaires étrangères du Vatican) a exprimé la « grave préoccupation » du Saint-Siège « face au nombre croissant d’attaques terroristes, de crimes de haine et d’autres manifestations d’intolérance à l’égard de personnes, de lieux de culte, de cimetières et de sites religieux dans toute la région de l’OSCE et au-delà ».

Ces attaques contre des personnes « réunies pour prier » sont « particulièrement atroces », a-t-il dit, car des « paradis de paix et de sérénité » deviennent « des lieux d’exécution ». Et elles sont d’autant plus « répugnantes » qu’elles sont « commises au nom de la religion ».

« La violence, a affirmé le représentant du Vatican, ne vient pas de la religion, mais de sa fausse interprétation ou de sa transformation en idéologie. La violence, la persécution et le meurtre au nom de Dieu ne sont pas une religion, mais du radicalisme, qui doit être combattu par tous, par tous les moyens légitimes ». (…) « 

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo:

Accéder aux derniers titres en cliquant sur le logo ci-dessous:



LES MARIAGES MIXTES INTERCONFESSION

Les mariages mixtes, un lieu où se bâtit l’unité des chrétiens

Zenit: Dans son vadémécum œcuménique à l’attention des évêques, le Vatican encourage particulièrement à accompagner les mariages mixtes, de personnes de différentes confessions, qui sont « un lieu privilégié où se bâtit l’unité des chrétiens ».

« Les mariages interconfessionnels ne doivent pas être considérés comme un problème », affirme le document publié ce 4 décembre 2020. Cependant, il demeure que la « souffrance » de la division des chrétiens se ressent dans ces familles « de façon sans doute plus aiguë que dans tout autre contexte ».

Le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens invite donc à développer la pastorale des familles chrétiennes interconfessionnelles, « de la préparation initiale au mariage à l’accompagnement pastoral du couple lorsque naissent des enfants, puis à la préparation des enfants aux sacrements ».

Il encourage aussi « les accords au niveau local sur ces questions pastorales pressantes » et il recommande aux évêques de « rencontrer les familles interconfessionnelles du diocèse et écouter leurs expériences ».



LE MONDE VU DE ROME – TITRES AU 29 NOVEMBRE 2020

Chers Visiteurs, voici les derniers titres développés pour nous par

-:-

« Au milieu des tempêtes, Dieu nous tend toujours la main « 

« Dieu présent dans l’histoire pour la conduire à sa plénitude »

Zenit: « « Au milieu des tempêtes de la vie, Dieu nous tend toujours la main et nous libère des menaces. C’est beau cela! », s’exclame le pape François. « Dieu est présent dans l’histoire pour la conduire à sa plénitude », explique encore le pape.

« Le Seigneur vient toujours »: le pape François a commenté les lectures de la messe de ce premier dimanche de l’Avent 2020, premier jour de l’année liturgique, ce dimanche 29 novembre 2020, à l’angélus de midi, place Saint-Pierre. (…) »

Lire l’intégralité du texte en cliquant sur la photo:

Accéder aux derniers titres en cliquant sur le logo ci-dessous:

 

LE MONDE VU DE ROME – TITRES AU 16 NOVEMBRE 2020

Pour faire un don, cliquer sur le bandeau

-:-

Chers Visiteurs, pour débuter cette nouvelle semaine, nous vous proposons les derniers titres diffusés pour nous par

« Les abus de pouvoir au regard de l’Evangile », par Agnès Desmazières

Zenit: « L’Eglise a besoin de voix prophétiques pour dénoncer les abus ».

La Conférence des évêques de France a récemment annoncé la tenue en février prochain d’une assemblée générale consacrée à la lutte contre les abus sexuels. L’actualité de ces derniers jours – publication du rapport McCarrick et accusations contre le cardinal Dziwisz – nous en indique l’urgente nécessité.

La lutte contre les abus sexuels au sein de l’Eglise ne pourra réussir que si une action décidée est également menée contre les abus de pouvoir et de conscience, dénoncés avec vigueur par le pape François dans sa Lettre au Peuple de Dieu du 20 août 2018. Abus sexuels, abus de pouvoir et abus de conscience se conjuguent bien souvent. L’impunité dont peuvent bénéficier les auteurs d’abus sexuels trouve très fréquemment son origine dans des abus de pouvoir. Cette impunité ne pourra véritablement cesser que si les abus de pouvoir sont plus clairement dénoncés. Cela passe bien sûr par une éducation à la co-responsabilité et la mise en œuvre de structures de participation plus coresponsables. Cela exige également une saine conception de l’exercice de l’autorité dans l’Eglise – respectueuse de la conscience et de la liberté d’autrui, ouverte à la discussion dans un dialogue constructif – qui doit être promue non seulement en paroles, mais d’abord en actes.(…)

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo:

Accéder aux derniers titres en cliquant sur le logo ci-dessous: