Archives de catégorie : Prière



PLUME ET FOI D’AOÛT 2021

Chers Visiteurs, en ce milieu d’été…pluvieux, pourquoi ne pas parler de Noël et de miracle ? C’est ce que nous propose le magazine

en sélectionnant son « Best-of » de l’été.

FC: « Cette nuit où les miracles semblent naturels et s’accomplir sans efforts : en un instant, Claudel crut ; sainte Thérèse de Lisieux sécha ses larmes ; en une minute, Philippe Guillard devint catholique. »

« A 20h30, je suis entré athée dans l’église, à 20h31 j’étais croyant »

« Au terme d’un travail souterrain de la grâce, Dieu s’est révélé à Philippe Guillard, un ingénieur athée, au cours d’une messe de Noël inattendue. »

-:-

Pour plus d’information et/ou pour commander cet ouvrage, cliquer sur l’image.

Disponible aussi à la Librairie de l’Office catéchétique, 
10 bis rue de la Gendarmerie, 57000 Metz – Contact
Tél : 03 87 74 17 28
Mail : office@catholique-metz.fr

 

CHRETIENS ET MUSULMANS PEUVENT-ILS PRIER ENSEMBLE ?

Chers Visiteurs, nous vous soumettons le dossier  mensuel du site

-:-

Peut-on prier avec des musulmans ?

emmanuel.info: « Cela a-t-il un sens de prier avec les musulmans si nous n’avons pas la même conception de Dieu ? Si oui, comment faire ? »

Nous croyons en un Dieu unique mais pour autant croyons-nous au même Dieu ? Il est évident que Dieu n’a pas le même visage pour nous chrétiens que pour nos frères musulmans. Pourtant, puisque nous croyons qu’il n’y a qu’un seul Dieu, lorsque nous nous tournons vers lui et que nous lui parlons, nous nous adressons bien au même Dieu. Si nous trouvons des mots communs qui nous permettent de nous adresser à Dieu, et s’il est clair pour les musulmans avec qui nous sommes que nous ne faisons pas un acte d’allégeance à l’islam, qu’est-ce qui nous empêche de nous tourner ensemble vers Dieu ? Rien. C’est dans cet esprit que le pape Jean Paul II a prié avec des jeunes musulmans lors de son voyage à Casablanca. (…)

Lire la suite de l’article en cliquant sur la photo: 

  

APPEL A LA PRIERE POUR EBRAHIM FIROUZI

Chers Visiteurs, à quelques semaines de la visite papale en Iran, nous partageons cet appel a la prière pour Ebrahim Firouzi, iranien accusé de « propagande » et emprisonné  pendant plusieurs années puis exilé en raison de sa Foi .

« Je demande aux chrétiens de prier non pas pour mon acquittement, mais pour que le grand nom de Dieu soit glorifié, pour lequel je serai au tribunal demain [le 8 février, NDLR]. »

Cliquer sur la photo pour lire la totalité de l’article:

 

 



PRIERE D’ABANDON AU PERE

Chers Visiteurs, nous avons le plaisir de partager avec vous la dernière réalisation de notre site Ami

-:-

Prière d’abandon au Père pour le temps de Carême – Père Sébastien ROCH

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ! Amen. Seigneur Mon Dieu, je me tiens devant Toi, tout petit, et je reconnais Ta grandeur. Oui Tu es mon Père, et je veux Te confier toute ma vie, je veux Te confier mon travail, mes loisirs. Je Te confie ma famille, tous ceux qui m’entourent. Bénis sois-Tu Seigneur ! Je me sens parfois si faible et si fragile, mais c’est Toi qui me relèves, c’est Toi qui me fais grandir. Oui, ce soir je viens demander ton amour en ce temps si difficile que je vis et que nous vivons. Je viens vers Toi Seigneur comme ce petit enfant qui viens se blottir dans les bras de sa maman ou de son papa, sûr qu’il sera accueillis et écouté. Dans ta grande bienveillance, comme Tu as écouté autrefois la prière de Jésus, ton Fils bien-aimé, tu m’accueilles tel que je suis. Je te rends grâce Seigneur parce que jamais je ne te dérange et toujours, Toi, tu m’attends. Je me pose des questions sur l’avenir, je me pose des questions sur le travail, je me pose des questions par rapport à ce virus, je vois autour de moi des gens que j’aime et qui sont partis te rejoindre. J’en vois d’autres encore qui pleurent, qui craquent, qui souffrent… j’en vois d’autres qui ne savent plus vers qui aller, où se réfugier. Je te les confie tous, pose ta main sur eux, que ton cœur de Père se dilate. Je te bénis Seigneur parce que je sais que tu m’exauces et que tu nous exauces. Je veux venir auprès de Toi pour recevoir force et joie et je veux te consacrer toute ma vie. Je te présente aussi l’Église dans laquelle je suis inscrit, ma grande famille dans laquelle je trouve ma place. Cette Église qui m’épaule, cette Église qui m’appelle, cette Église qui m’envoie. Avec tous ceux et celles qui sont présents dans cette Église et dans mon cœur je Te rends grâce. Donne moi d’avancer durant tout ce temps de Carême vers le matin Pascal, vers la Résurrection promise. Beaucoup de questions sont posées : pourquoi ? Comment ? Comment est-ce possible ? Je n’ai pas la réponse à tout cela mais je te fais confiance. Je veux me réfugier aussi derrière mes frères et sœurs aînés dans la Foi, les saints et les saintes et les martyrs qui ont crû. Ils avaient aussi vécu dans des temps délicats, des périodes de troubles, de persécutions, de pandémie… mais ils ont toujours fait confiance. Je n’ai jamais vu un saint, une sainte, un martyr aller au ciel sans sacrifice, sans douleur, sans épreuve ; mais ils ont reçu, comme le dirait saint Paul, la couronne de gloire qui ne se flétrit pas. Alors Seigneur, ce soir, dans le silence de cette journée qui finit, je veux te bénir avec toute l’Église et être en communion avec ces si nombreuses communautés paroissiales, ecclésiales, avec ces frères, ces sœurs dans les différents couvents et monastères qui réparent le monde chaque jour par cette prière, par ce lien avec Toi. Je veux tout particulièrement te confier tous les soignants, tous les secouristes, tous les pompiers, tous les militaires, tous les pédagogues, les éducateurs et tant d’autres qui chaque jour donnent leur vie, donnent leur savoir, leur compétence au service de leurs semblables. C’est ainsi que cette chaîne d’amitié est vraiment un reflet de ce lien qui nous met en étroite collaboration les uns avec les autres dans une communion partagée, dans un don et dans une réception. Ô Père très bon, offre moi la puissance de Ton Esprit d’Amour pour que je puisse marcher à l’exemple des apôtres et de Marie à la suite de Celui qui dira un jour : « Moi je suis le chemin, la Vérité et la Vie !». C’est Lui que j’ai voulu servir et suivre, c’est Lui que je veux servir et suivre, c’est Lui que je servirai et suivrai tout au long de ma vie en servant les autres, en servant l’Église, en Te servant ô Père ! Offre-moi ta bénédiction, offre-moi ta paix, offre-moi ta grâce, ton amour et ta force pour que je puisse avancer heureux vers le chemin du Salut qui m’est promis. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, Amen, Alléluia !



UNITE DES CHRETIENS: CELEBRATION OEUCUMENIQUE AU PARTAGER

Chers Visiteurs, nous vous invitons à vous rendre sur notre « Site Frère » afin de prendre connaissance du message de Michel Szymkowiak, membre de la commission œcuménique mixte de Moselle, et pour visionner l’enregistrement de la célébrations œcuméniques, animée par la Commission œcuménique mixte de Moselle et réalisée par le diocèse de Metz à la crypte de la basilique Notre Dame de St Avold.

https://paroissesboulay.com/?p=2440



SUR LE CHEMIN DE NOEL – PERE DEPTULA

Chers Amis !

Comme  à chaque année, Noël arrive. Nous sommes invités à Célébrer la naissance de Jésus. Mais dans quel monde naîtra -t-il cette année tellement difficile que nous sommes en train de vivre ? Dans un monde éprouvé par la pandémie, par le manque de travail, par les enfermements obligatoires. Mais aussi dans un monde de solidarités nouvelles, des générosités inédites des soignants comme de ceux qui nous gouvernent et qui essayent de nous protéger.

C’est dans ce monde qui est le nôtre que nous accueillerons au mieux  celui qui est né à Bethléem  et qui est notre Sauveur Jésus le Christ. Le temps de Noël est précédé, comme chaque année par l’Avent. D’un temps qui rappelle la longue attente de sa venue. Comme nous l’explique l’évangile du premier dimanche de l’Avent, la meilleure attitude qui convient est celle de veiller : « Je le dis à tous : Veillez ».   Et ce mot  de « veiller » prend une couleur particulière en ce temps que nous vivons.

  • Il nous faut d’abord veiller sur nous-mêmes pour ne pas nous exposer aux dangers d’une maladie qui court partout.
  • Il nous faut veiller pour ceux  que nous rencontrons au quotidien pour les protéger.

En ce temps de Noël, veiller veut dire aussi ne pas perdre l’essentiel du message de l’amour d’un Dieu qui se révèle et qui se donne à nous avec la venue de Jésus. Le temps de l’Avent nous prépare aussi à tournés intérieurement vers la nouveauté spirituelle  qui vient vers nous. Et nous l’attendons avec  l’impatience. Nous sommes comme des veilleurs qui, dans la nuit guettent l’aurore qui donne l’espoir, quelque chose qui dit que cette attente, cette traversée de la nuit n’étaient pas vaines.

Quelle que soit la situation de notre monde et de nos vies, Dieu nous rejoint en Jésus là où nous en sommes. Dans des situations particulières, dans des contraintes qui sont les nôtres il vient nous rejoindre pour nous aider à réaliser quelque chose de bon et de beau, quelque chose qui a du sens pour nous et pour les autres. Car comme le dit le premier chapitre de l’évangile de Saint Jean lu le Jour  de Noël : La grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. « Il était dans le monde, mais le monde ne l’a pas reconnu ». En effet c’est une difficulté que beaucoup d’hommes et de femmes rencontrent aujourd’hui. Mais rappelons nous : Dieu réalise son projet et veut communiquer avec tout homme. Il veut se donner à chacun pour le combler de Vie et de  Lumière.

En pleine Nuit de Noël célébrons avec foi la Nativité du Seigneur car en lui la Vie et la Lumière nous sont offertes !

Bon Noël à tous !

                                                  Père Georges Deptula et la Communauté

-:-

Le temps de prière

Dieu notre Père, soit béni pour Jésus, ton Fils bien aimé.

Nous croyons qu’il est le Messie si longtemps espéré par ceux

qui témoignent de toi dans les Ecritures, et notamment par tes

messagers, les  prophètes. Sois béni pour Jésus, venu parmi

nous pour nous entrainer vers Toi ! Amen. (Prions en Eglise)



PRIONS UN ROSAIRE POUR LA FRANCE

Chers Visiteurs, de France ou d’ailleurs, ce mardi 3 novembre, à 19h30 (heure de Paris), la Fraternité Notre Dame Mère de la Lumière

nous invite à prier tous ensemble, en direct, un rosaire entier aux intentions de la France. L’objectif est d’offrir 1 million d’Ave Maria, soit 5000 priants, à la Vierge Marie pour le salut de la France

Faisons corps autour de Notre Dame et connectons nous à 19h30, en cliquant sur le bandeau ci-dessus:

Partagez cet événement partout autour de vous ! Même à ceux qui ne possèdent pas d’ordinateur, il leur suffira de commencer leurs chapelets à 19h30. Même s’il ne sont pas comptabilisés, l’important est de faire corps autour de Marie qui entendra nos prières.