Archives par mot-clé : Nigéria



NIGERIA: LIBERATION DU PERE NICOLAS OBOH

Chers Visiteurs nous avons la plaisir de partager avec vous, cette information puisée sur le site ALETEIA.

Le père Nicholas Oboh, enlevé au Nigéria le 14 février 2020Aleteia: « Je suis heureux de vous informer que notre prêtre, enlevé jeudi dernier, le père Nicolas Oboh (*) , a retrouvé la liberté » : c’est le message transmis sur WhatsApp par un porte-parole du diocèse d’Uromi, dans le sud-est du Nigéria. Depuis quatre jours, une chaîne de prières s’était mise en place pour retrouver la trace de ce prêtre kidnappé le 14 février par des hommes armés. « Merci beaucoup pour vos prières et votre bonne volonté », a ajouté le porte-parole du diocèse. Les détails des conditions de la libération devraient être révélés dans les prochains jours.

 Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo: 

(*) http://stpierredes2nied.free.fr/?p=9463



NIGERIA: NOUVEL ENLÈVEMENT D’UN PRÊTRE

Chers Visiteurs en cette journée dominicale, nous déplorons un nouvel enlèvement de prêtre rapporté par le site VATICAN NEWS.

Le père Nicholas Oboh, enlevé au Nigéria le 14 février 2020Vatican News:  » Un prêtre a été enlevé hier, 14 février, au Nigéria. Il s’agit du père Nicholas Oboh, incardiné dans le diocèse d’Uromi, dans l’État d’Edo, au sud-est du pays. L’Église nigériane est à nouveau en proie à l’inquiétude, un mois après l’enlèvement de quatre séminaristes, dont l’un a été tué et les trois autres libérés.

«Nous sommes sûrs qu’il est vivant et nous avons immédiatement pris les mesures permettant de nous assurer que le Père Nicholas Oboh sera relâché sain et sauf», a affirmé le père Osi Odenore, chancelier du diocèse d’Uromi, au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue peu après l’enlèvement du père Oboh, ce 14 février. Le lieu où s’est déroulé le rapt n’a pas été précisé. Selon la presse nigériane, il s’agirait d’un endroit proche de la ville de Benin City, capitale de l’État d’Edo…/…

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo:

 



UNE TRENTAINE DE CIVILS TUÉS LORS D’UNE ATTAQUE AU NIGERIA

Chers Visiteurs et Amis, ces horreurs deviennent récurrentes. Le site VATICAN NEWS nous rapporte que le Nigéria, déjà durement touché par des terroristes, a encore connu l’horreur.

AFP or licensors

En effet, dimanche 9 février au soir, des insurgés ont attaqué des véhicules et un village près de la ville de Maiduguri dans l’Etat du Borno, une région sous le contrôle de l’ISWAP, la branche de Boko Haram affiliée à l’organisation de l’Etat islamique, faisant une trentaine de victimes innocentes.

Lire l’article en cliquant sur la photo:



NIGERIA: MARCHE CONTRE LA PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Chers Visiteurs et Amis, nous relayons cette belle démonstration de fierté et de résistance des chrétiens nigérians, puisée pour vous sur le site:

L'observatoire de la Christianophobie

« Voici Les tout récents massacres de chrétiens au Nigéria qui ont coûté la vie à une centaine de fidèles en janvier, ont

https://www.christianitytoday.com

poussé la Christian Association of Nigeria (CAN) à inviter les chrétiens du pays à trois jours de jeûne, de prière et de marches pacifiques pendant ce dernier week-end. On estime qu’au moins 5 millions de chrétiens ont participé dimanche à des marches dans 28 des 36 États du pays. Le Nigéria est désormais le pays n° 2, juste après de Pakistan, où la violence est la plus intense contre les chrétiens selon Portes Ouvertes« .



PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS AU NIGERIA

Chers Visiteurs et Amis, il ne se passe pas une semaine sans que l’on apprenne l’assassinat au Nigéria, d’hommes ou de femmes pour la seule raison qu’ils sont chrétiens. N’oublions pas et prions pour ces sœurs et ces frères qui habitent dans tous ces Pays où, des poignées de crapules tuent sous le couvert d’un Dieu sectaire, non miséricordieux.



NIGERIA: LIBÉRATION D’UN DES 4 SÉMINARISTES

Chers Visiteurs et Amis, il y a quelques jours nous relayions l’enlèvement de 4 séminaristes nigérians (*). Aujourd’hui nous avons le plaisir de partager avec vous l’annonce de la libération d’un de ces séminaristes. Annonce faite par

Malheureusement, cette bonne nouvelle ne peut occulter la situation que vit le secteur de Kaduna, sous la menace permanente de bandits sans aucun scrupule.

Abuja (Agence Fides) – « Nous sommes heureux d’apprendre que l’un des séminaristes enlevés a été relâché le long de l’autoroute Kaduna-Abuja. Nous prions afin que Dieu touche le cœur des ravisseurs et qu’ils libèrent les trois autres ». C’est ainsi qu’un prêtre de l’Archidiocèse de Kaduna s’est exprimé au terme d’une rencontre de prière pour les quatre séminaristes enlevés au soir du 8 janvier au Grand Séminaire du Bon Pasteur de Kakau, sis le long de l’autoroute Kaduna-Abuja (voir Fides 13/01/2020), annonçant la libération de l’un des séminaristes enlevés.
L’insécurité dans l’État de Kaduna a atteint des niveaux tels que S.Exc. Mgr Matthew Man-oso Ndagoso, Archevêque de Kaduna (Nigeria), avait dénoncé le fait d’être en état de siège, rappelant que l’enlèvement des séminaristes est le troisième de personnel ecclésiastique intervenu dans son Archidiocèse (voir Fides 20/01/2020).
La semaine passée, 10 communautés des zones administratives locales de Chikun et Brinin Gwari ont été attaquées par des bandits qui ont tué au moins 35 personnes, en enlevant 58 autres dans un but d’extorsion. (L.M.) (Agence Fides 21/01/2020)

(*) http://stpierredes2nied.free.fr/?p=9129



4 SÉMINARISTES ENLEVÉS AU NIGERIA

Chers Visiteurs et Amis, en ce début de semaine nous avons encore une triste nouvelle à vous rapporter.

Le Salon beige

Vatican news: « Quatre jeunes séminaristes ont été kidnappés par des hommes armés le 8 janvier dernier. Les recherches ont été lancées pour les retrouver, mais on ignore encore leur localisation et l’identité de leurs ravisseurs. L’Aide à l’Église en Détresse reconnaît que les «chrétiens nigérians traversent l’enfer depuis des années» et appelle à une action rapide du gouvernement pour assurer la protection des 190 millions d’habitants du pays« .

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo:



13 CHRÉTIENS ASSASSINES AU NIGERIA

Chers Visiteurs et Amis, en ce dimanche du Baptême de Jésus, nous avons la tristesse de rapporter cette information publiée par le Morning Star News: 

Courtesy of Good Shepherd seminary

 Mercredi 8 janvier, treize chrétiens appartenant à la Church of Christ in Nations (COCIN) ont été tués et trois autres blessés lors de cette attaque perpétrée par une vingtaine de musulmans Peuls. Cette agression serait la première de la région, selon un responsable chrétien local, qui a rapporté que jusqu’à présent la cohabitation entre les chrétiens et les Peuls était paisible et sans problème.

 

 



UN GROUPE DJIHADISTE DE L’ISWAP(*) FILME L’EXÉCUTION DE 11 CHRÉTIENS

Chers Visiteurs, nous avons, malheureusement, encore une mauvaise nouvelle touchant nos frères d’Afrique. Prions pour ces victimes innocentes et pour que tous les groupes djihadistes qui se réclament vraiment d’Allah, comprennent que Dieu ne veut pas que ses créatures se massacrent en son nom.

Photo: decryptnewsonline.over-blog

Le Point: « Au soir du jeudi 26 décembre, le groupe djihadiste État islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP)* a diffusé une vidéo d’une minute qui montre l’exécution de onze hommes présentés comme des chrétiens, dans le nord-est du Nigeria. Les hommes avaient les yeux bandés et ont été exécutés par balle, avant d’être poignardés. C’est « un message aux chrétiens du monde entier » en pleine période de Noël, affirme dans la vidéo, tournée dans un lieu non identifié, un homme du groupe djihadiste au visage masqué. Ce dernier ajoute que ces chrétiens ont été exécutés pour venger la mort du chef de l’État islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, lors d’une intervention américaine en octobre en Syrie. La vidéo a été postée par l’agence Amaq, organe de propagande de l’État islamique (EI) auquel ISWAP – issu d’une scission au sein du groupe djihadiste nigérian Boko Haram – a prêté allégeance…/… »

(*) Islamic State’s West Africa Province

Lire la suite de l’article en cliquant sur la photo:



NIGERIA : PLUSIEURS COMMUNAUTÉS CHRÉTIENNES ANÉANTIES

Chers visiteurs, nous relayons ce soir une triste information diffusée par

Une vague de violence déferle depuis plus d’un mois sur les communautés chrétiennes du Sud de l’État de Kaduna au Nigéria. Elles ont besoin de nos prières.

Chrétiens déplacés suite aux attaques (État de Kaduna)

Portes Ouvertes a recensé 168 chrétiens assassinés depuis le début de l’année dans cette région centrale du Nigéria. Plusieurs communautés chrétiennes ont été anéanties et plus de 10000 personnes ont fui.

S’il vous plaît, priez pour eux!

Lire la suite de l’article en cliquant sur: https://www.portesouvertes.fr/edifier/filrouge/?utm_source=sendinblue&utm_campaign=FIL_ROUGE_27032019&utm_medium=email