Archives de catégorie : Actualités communautaires

actualités communautaires



SAINT CLEMENT – SAINT PATRON DE MACKER

Chers Visiteurs de Moselle et d’ailleurs, aujourd’hui le village de Macker, annexe de la commune de Helstroff (57220), fête son saint Patron: Saint Clément Ier

(Source https://nominis.cef.fr/) Pape (4e) de 88 à 97 et martyr (✝ 97)

Eglise Saint Clément de Macker

Disciple de saint Paul qui en parle dans sa lettre aux Philippiens (4.3), il est l’un des premiers successeurs de saint Pierre sur le siège de Rome. Mais on sait peu de choses de son pontificat en ce temps de l’Eglise naissante. Sa lettre aux Corinthiens est le premier document où l’on voit l’Eglise de Rome intervenir dans une autre Eglise pour qu’y vive la charité, document inappréciable par la fraîcheur du texte si proche des rédactions des évangélistes. Selon la tradition, non vérifiée, il aurait été exilé en Crimée à Cherson où il aurait subi le martyre par noyade. Ses reliques furent ramenées à Rome par les saints Cyrille et Méthode au IXe siècle.

Audience du pape Benoît XVI du 7 mars 2007 consacrée à Clément de Rome
Il reçut l’épiscopat de Rome le troisième à partir des Apôtres Pierre et Paul. « Il avait vu, dit saint Irénée, les Apôtres eux-mêmes et avait été en relation avec eux: leur prédication résonnait encore à ses oreilles et leurs travaux étaient encore devant ses yeux ». Un grave dissentiment s’étant produit chez les chrétiens de Corinthe, il leur écrivit une lettre remarquable pour rétablir entre eux la concorde et la paix.



VANDALISME ANTI-CHRETIEN A MACKER (57220 HELSTROFF)

Chers Visiteurs de Saint PIerre des Deux Nied, de Moselle et d’ailleurs, nous avons la peine de vous informer des dégradations récemment perpétrées sur le calvaire de Macker. Ce vestige de notre passé avait déjà été dégradé il y a des années: Saint Jean l’évangéliste avait perdu sa tête et le deuxième personnage avait disparu.

Mais ces derniers jours, des êtres malfaisants, certainement écervelés, s’en sont repris à ce monument en décapitant Notre Seigneur Jésus sur la croix et défigurant sa mère la Vierge Marie, et en dégradant en plusieurs endroits ces deux sculptures.

Macker n’est pas une ville avec des quartiers difficile. Macker n’est qu’un village tranquille blotti dans les champs d’un Pays céréalien. Comment peut-on y perpétrer de tels actes ? Comment peut-on s’attaquer à un monuments, faisant partie du patrimoine local, voulu et payé par la sueur des anciens de ce village du Pays de Nied ?



CHAPELLE SAINT NICOLAS DE LOUTREMANGE (57220)

Chers Visiteurs,

Vue actuelle – Photo TL

Débutés il y a plusieurs mois et retardés par le confinement lié au Covid 19, les travaux de réfection de la chapelle de Loutremange avancent lentement mais surement. Actuellement le fronton est terminé et les travaux se poursuivent sur le côté Nord de la chapelle.

Avant rénovation

Précédente rénovation en 1992 : rénovation complète de l’intérieur (menuiseries, dallages, décorations). En extérieur, un nouveau crépi est posé sur une hauteur de 2 mètres avec mise en peinture, et réfection de la croix.

Bref historique (Source Wikiwand): Située au bout de la rue Principale de Loutremange, sur le carrefour menant de Volmerange à Varize, sa construction s’est achevée en 1764. Il existait autrefois une autre chapelle qui était située au centre du village, au bord du ruisseau qui se jette dans la Nied.  Souvent inondée lors des crues du cours d’eau, jugée trop petite et trop vétuste, elle est détruite en 1758 pour être reconstruite à l’emplacement actuel. La cloche « Marie« , fondue en 1821 à Metz,  a été protégée par les habitants, lors des deux grandes guerres, qui l’ont caché successivement dans la Nied  et sous un tas de charbon.

La messe était encore célébrée dans la chapelle, notamment lors de la « Fête Dieu« , par le père Epiphane Ayi Akakpo, curé de la Communauté de paroisses Saint Pierre des Deux Nied, de 2007 à 2013.

 

 

FÊTE DE LA FOI DANS L’ARCHIPRÊTRÉ DE BOULAY

Fête de la foi pour 30 jeunes de l’Archiprêtré de Boulay

Nos jeunes devant l’église Saint Germain de Condé-Northen

Le samedi 12 septembre en l’église de Condé Northen, 30 jeunes de l’Archiprêtré de Boulay ont réaffirmé leur foi en Dieu lors d’une fête de la foi qui clôture leur première année de préparation à la confirmation. Ils ont animé par leurs chants et leurs prières cette belle célébration religieuse. L’ambiance était recueillie et dynamique lors des chants des jeunes. Durant cette célébration, ils ont reçu d’un de leurs parents une lumière qui symbolisait celle portée par leurs parents le jour de leur baptême ; symbole de la Foi transmise, symbole de leur foi assumée et proclamée devant l’assemblée.

Les jeunes ont également reçu une bénédiction de la part de l’Archiprêtre, l’Abbé Gérard Kaiser.

Ils poursuivent maintenant leur cheminement et leur préparation pour recevoir le sacrement de confirmation en juin 2020.

 Eric Z



FEUILLE MENSUELLE POUR L’ARCHIPRÊTRÉ DE BOULAY

Chers visiteurs de l’Archiprêtré de Boulay, et en particuliers ceux de notre communauté de paroisses Saint Pierre des Deux Nied,  la feuille de liaison mensuelle couvrant la période du 7 septembre au 4 Octobre 2020 a été diffusée.

Nous vous invitons dès à présent à consulter les rubriques: « Informations de l’Archiprêtré» de notre site frère: https://paroissesboulay.com/

  

LETTRE DU PÈRE GEORGES DEPTULA

Chers Visiteurs, de la Communauté de Paroisse…et d’ailleurs, nous vous invitons à prendre connaissance de la lettre du père Georges, parue aussi sur le site de notre Archiprêtré                          https://paroissesboulay.com/

-:-:-:-

Vivre le temps pascal pour grandir dans la foi !

Si Pâques est, en définitif, un heureux événement pour Jésus, elle est aussi un heureux bouleversement pour ses disciples. Oui, car jusqu’à ce moment-là, ils ne savaient pas ce que voulait dire Jésus quand il annonçait sa résurrection d’entre les morts. C’est seulement quand ils ont rencontré leur Maître vivant, qu’ils sont devenus réellement ses disciples et ils ont cru en ses paroles. Ils ont donc cru en un vivant qui a conquis pour nous le pouvoir au ciel et sur la terre.

Un spécialiste du Nouveau Testament a écrit il y a trente ans un livre bien connu sous le titre de « L’Ombre du Galiléen ». Gerd Theissen dit : « mais si Dieu peut redonner vie à un mort, ne peut-il également revivifier nos cœurs de l’Esprit de vie et nous rendre capables de choses que personne ne prendrait jamais pour possibles ? »

Et il y a dans l’histoire de la résurrection de Jésus des choses de l’ordre de l’impossible dont beaucoup ont du mal à croire. Mais malgré toutes les questions et les doutes qui accompagnent le retour de Jésus vivant, une chose est bien affirmée dans les écrits du Nouveau Testament, à savoir que nombreux étaient ceux qui ont vu Jésus de nouveau vivant. Et beaucoup ont trouvé la vérité dans ses paroles. Il est apparu à plusieurs après sa mort. Notre auteur poursuit son chemin et s’interroge sur la vérité de ces rencontres.

Et si ces apparitions n’étaient qu’imagination et hallucinations ? Difficile à répondre, car il ne s’agit pas d’un seul homme ou d’une Marie-Madeleine seulement.

Les disciples ont bien repris, tous ensemble leur place aux côtés de Jésus de l’après Pâques, car ils ont cru que Dieu était aux côtés de Jésus, même après sa mort. C’est l’Esprit de Dieu qui les a aidés à choisir le nouveau Jésus.

Il est donc vital pour nous aussi de nous laisser conduire par l’Esprit de la Pentecôte. C’est aussi important pour toute l’Église d’apprendre, grâce à l’Esprit, un langage toujours nouveau pour parler de Dieu et de ses merveilles aux hommes d’aujourd’hui. Savoir reconnaître qu’on ne sait pas tout de Dieu et qu’on ne comprend pas tout du sens de la mort de Jésus n’est pas une honte pour nous, car le mystère de la mort et de la résurrection de Jésus est grand. Mais il y a quelque chose d’essentiel à apprendre en ce temps pascal en observant les événements qui suivent la résurrection. C’est d’abord ce grand retournement que les disciples de Jésus ont vécu. C’est leur foi, leur engagement à sa suite, et leur courage de parler de lui malgré toutes les difficultés rencontrées.

Malgré le refus de certains, et même les persécutions, ils n’ont pas arrêté de parler de lui en l’annonçant comme un véritable médiateur entre Dieu et les hommes.

                                                                                              Georges DEPTULA



RAMEAUX BÉNIS

Chers Visiteurs de la Communauté de Paroisses St Pierre des deux Nied, les Rameaux ont été bénis hier par notre archiprêtre l’abbé Gérard, et seront disponibles en fin de matinée, pour cela voir avec les Conseils de fabrique respectifs. Pour la paroisse de Helstroff, les rameaux seront déposés dans nos églises de Helstroff et de Macker.