Archives par mot-clé : Fête de la Toussaint

 

EN ROUTE VERS LA TOUSSAINT

Chers Visiteurs, certains d’entre vous se posent peut être des questions sur la fête de la Toussaint, son origine, sa raison, la commémoration des morts etc…

Le site Logo site Eglise catholique en France

a pensé à vous et répond à toutes ces questions et à bien d’autres.

D’où vient la fête que nous célébrons le 1er novembre ?

ECF: « La Toussaint est une solennité célébrée le 1er novembre par l’Église catholique latine en l’honneur de tous les saints, connus et inconnus. La célébration liturgique commence aux vêpres le soir du 31 octobre et se termine à la fin du 1er novembre. La Toussaint est la veille de la Commémoration des fidèles défunts. Mais quelles sont les origines de cette fête ?

Wikipedia

Dès le 4ème siècle, l’Eglise syrienne consacrait un jour à fêter tous les martyrs dont le nombre était devenu si grand qu’il rendait impossible toute commémoration individuelle. Trois siècles plus tard, dans son effort pour christianiser les traditions païennes, le pape Boniface IV transformait un temple romain dédié à tous les dieux, le Panthéon, en une église consacrée à tous les saints. Cette coutume se répandit en Occident, mais chaque Eglise locale les fêtait à des dates différentes jusqu’en 835, où elle fut fixée au 1er novembre. Dans l’Eglise byzantine, c’est le dimanche après la Pentecôte qui est consacré à la fête de tous les saints ».

Pour accéder aux autres informations sur le même thème, cliquer sur la photo.



FAIRE CONNAITRE LA TOUSSAINT

Chers Visiteurs, nous approchons d’une des grandes fêtes chrétiennes, la Toussaint. Mais, comment annoncer cette fête et l’au-delà avec Dieu à nos contemporains, alors que l’on ne parle plus que de retour à la Nature avec la dispersion des cendres de l’incinération ? Pour répondre à cette question, voici une information puisée pour vous sur le site

 

« Par le biais d’une brochure, l’Association pour la Culture Citoyenne lance une campagne pour permettre aux citoyens de mieux connaître le mystère de La Toussaint. »

Pour consulter cette brochure et la télécharger, cliquer sur l’image ci-dessus.

Ces brochures peuvent vous être expédiées gratuitement par cartons de 300 brochures.

Écrire à ACC (Association pour la culture citoyenne) :

ACC 870 route de Balansun 64300 Sallèspisse

accbrochuretoussaint@gmail.com



THEODOM VERS LA TOUSSAINT

Chers Visiteurs, nous venons d’entrer en Automne et la Toussaint se profile déjà à l’horizon. Afin de vous préparer au mieux à cette échéance,

vous propose une série de 10 vidéos pour répondre à vos interrogations sur la mort et la résurrection, à partir du 13 octobre et pendant 5 semaines.

Théodom: « A la Toussaint, nous fêtons tous les saints. Alors, fêtons aussi tous les ressuscités ! Mais qu’est-ce que la résurrection ? Avec ses 10 vidéos et ses tests, cette saison de ThéoDom vous invite à prendre le temps de réfléchir à la mort et à la résurrection. Oui, la mort et la résurrection nous posent bien des questions. Elles ont une place dans notre Foi et dans notre vie, alors parlons-en. »


Voici les questions sélectionnées pour vous dans ces 10 vidéos:

  • Que savons-nous de la Résurrection du Christ ?

  • Comment saint Paul parle-t-il de la Résurrection ?

  • Je crois en la Résurrection de la chair ; ça veut dire quoi ?

  • Qu’est-ce que l’Église dit de l’incinération ?

  • Vivre c’est apprendre à mourir, … d’accord ?

  • Comment les soignants accompagnent les mourants ?

  • Quelle est la place des morts dans notre prière ?

  • Comment peut-on faire son deuil ?

  • Des funérailles à l’Église, ça se passe comment ?

  • Quelles paroles dire lors des funérailles ?

Pour vous inscrire, cliquer sur le bandeau ci-dessus:



TOUSSAINT ET HALLOWEEN, EST CE LA MÊME CHOSE ?

Chers visiteurs, à la veille de la Toussaint nous remettons en avant cet article, déniché pour vous  il y a quelques jours sur 

Chaque année, le 31 octobre, c’est Halloween, une fête d’origine celte. N’est-ce pas, pour les catholiques, une occasion à saisir pour redécouvrir la Toussaint ?

Il y a plus de 2500 ans, les Celtes célébraient, le 31 octobre, leur Nouvel an, la fin des récoltes, le changement de saison et l’arrivée de l’hiver.

Cette cérémonie festive, en l’honneur de la divinité Samain (dieu de la mort), permettait de communiquer avec l’esprit des morts. Ce jour-là, les portes entre le monde des vivants et celui des morts s’ouvraient : selon la légende, cette nuit-là, les fantômes des morts rendaient visite aux vivants.Pour apaiser les esprits, les villageois déposaient des offrandes devant leurs portes.

Cette fête est conservée dans le calendrier irlandais après la christianisation du pays, comme un élément de folklore, de carnaval. Elle s’implante ensuite aux Etats-Unis avec les émigrés irlandais de la fin du XIXème siècle où elle connaît, aujourd’hui encore, un immense succès. Halloween traversera ensuite l’Atlantique et arrivera en France essentiellement pour des raisons commerciales.

« All Hallows Eve » : Etymologiquement, « Halloween » vient de l’expression anglaise « All Hallows Eve »?, qui signifie « veille de la Toussaint ». N’y a-t-il donc pas là, pour les catholiques, une occasion de redécouvrir la Toussaint ?

Il est, bien entendu, difficile de comparer Halloween à la Toussaint. Ces deux fêtes sont en effet, si l’on y réfléchit, totalement contradictoires.

La « vraie lumière »: Halloween est avant tout un prétexte pour « faire la fête » et oublier les longues soirées automnales, souvent pluvieuses et tristes. La Toussaint, elle, est une fête beaucoup plus recueillie, « intérieure ». L’Eglise nous libère de cette peur de la mort en insistant, au jour de la Toussaint, sur l’espérance de la Résurrection et sur la joie de ceux qui ont mis les Béatitudes au centre de leur vie. Elle recentre sur le Christ, vainqueur de la mort.

Quelques passages d’ Évangile peuvent d’ailleurs éclairer ce débat (Jn 1, 9 ; Mt 5, 14 ; Ps 139, verset 12).

Fête de la peur et communion : Halloween est une fête de la peur. Les enfants « s’amusent » à se faire peur (aux autres et à eux-mêmes).  La Toussaint, au contraire, est une fête de la communion, communion avec les saints, le 1er novembre, et avec les morts, le 2 novembre. Communion de tous par et avec un Dieu d’Amour. Être en communion de pensée, par la prière, c’est être en lien, en relation, en sympathie avec les autres. A contrario, cultiver la peur, c’est s’éloigner des autres, s’isoler d’eux, se replier sur ses peurs.

« Négatif » et « positif »: Halloween est une fête du négatif :  la peur, la frayeur, la mort anonyme, l’angoisse.

La Toussaint, elle, est une fête du positif : les saints, la proximité avec les morts de sa famille, la mémoire des autres. Les saints ont des individus qui, soucieux de suivre l’Evangile, ont aimé les autres, se sont dévoués corps et âme pour l’humanité souffrante. Ils sont des modèles de vie.

Alors que faire ? Sans doute redonner éclat à la Toussaint, fêter avec plus de joie et de dignité ce grand jour. Et expliquer à nos enfants qu’Halloween, c’est juste pour s’amuser !



CHANT POUR LA TOUSSAINT

Chers visiteurs,

Pour nous accompagner au cours de cette fête de tous les saints, nous vous proposons ce joli chant de la Communauté de l’Emmanuel

« Les saints et les saintes de dieu » 

Les saints et les saintes de Dieu

S’avancent vers le roi des cieux,

Par leurs hymnes de joie

Ils célèbrent sans fin celui qui donne vie !

1 – Je vis la gloire de Dieu revêtue de sa puissance.

Devant lui se tient une louange éternelle :

Saint, saint, saint le Seigneur !

2 – Je vis paraître son Fils resplendissant de lumière.

Il est le Seigneur, le sauveur de tous les hommes :

Saint, saint, saint le Seigneur !

3 – Je vis descendre des cieux l’Esprit qui rend témoignage.

Par ce don gratuit, nous devenons fils du Père :

Saint, saint, saint le Seigneur !



TOUT COMPRENDRE SUR LA TOUSSAINT EN SIX POINTS

Par Loïc Druenne , pour Le Monde des religions.fr

Fête de tous les saints, des morts ou des vivants, la charnière entre les mois d’octobre et de novembre fait l’objet d’explications qui peuvent parfois sembler contradictoires. Que fête-t-on exactement, à quel moment et pourquoi ? Explications.

  • Quelle est la symbolique de la Toussaint ?

« La Toussaint honore […] tous les saints connus et inconnus, tous les hommes qui ont été admis dans la béatitude divine », peut-on lire dans Théo, l’encyclopédie catholique pour tous (éditions Mame). Les chrétiens ont toujours prié pour leurs morts…./…

  • La Toussaint dans les textes

La Toussaint, à l’inverse de Noël, Pâques ou l’Ascension, n’a pas de fondement biblique. Elle est issue de la tradition chrétienne, elle-même influencée par plusieurs autres coutumes et fait appel à une dimension quasi-universelle des sociétés : celle du souvenir des défunts. À ce sujet, le Concile Vatican II (1962-1965) a précisé : « La foi […] nous offre la possibilité d’une communion dans le Christ avec nos frères bien-aimés qui sont déjà morts, en nous donnant l’espérance qu’ils ont trouvé près de Dieu la véritable vie ».

  • Quand et par qui la Toussaint est-elle fêtée ?

La Toussaint est une fête chrétienne, à la fois orthodoxe et catholique. Les protestants, qui ne vouent aucun culte aux saints, ne la célèbrent pas. Dans le monde orthodoxe, la Toussaint est fêtée le premier dimanche après la Pentecôte, soit à une date variable. Ce choix est symbolique : pour atteindre la sainteté, il faut d’abord recevoir le Saint-Esprit. Chez les catholiques, cependant, la Toussaint n’est plus célébrée à cette date depuis le VIIe siècle…./…, le pape Grégoire III déplace à son tour la fête de la Toussaint au 1er novembre, en commémoration de la consécration, dans la basilique Saint-Pierre de Rome, d’une chapelle dédiée à tous les saints. Depuis lors, la date n’a plus changé. …/…Une autre raison est parfois évoquée pour justifier le choix de cette date. Selon l’historien Philippe Walter, le début de notre mois de novembre correspond au moment où les Celtes fêtaient le début de leur nouvelle année, lors d’une fête du nom de Samhain…/…

  • Y a-t-il un lien entre Halloween, la Toussaint et le jour des morts ?

Les trois fêtes, consécutives, sont porteuses de sens distincts mais liés. Halloween serait l’héritage de la fête celtique de Samhain, importée en Amérique par des Irlandais. Cette fête avait lieu la veille ( eve, even) de la Toussaint (tous les saints, all hallows ), d’où son nom d’Halloween : all-hallows-even. L’hypothèse est cependant de plus en plus controversée, certains mouvements nationalistes irlandais se l’étant probablement appropriée comme une « gloire nationale ». …/…

Le jour des morts, quant à lui, a des origines plus diverses. Il fut officialisé au XIe siècle après la décision d’Odilon, abbé de Cluny, en 998, de commémorer les défunts tout en gardant la Toussaint comme fête des saints et non des morts. Cluny étant à cette époque à la tête de plus de 1000 monastères à travers l’Europe, l’usage s’en répandit rapidement. Le choix du 2 novembre ne tient pas du hasard : pour l’Église catholique, il s’agit, le lendemain de la célébration de tous les saints, de rendre hommage aux morts qui ne sont « pas encore » saints. …/…

  • Que fait-on à l’occasion de la Toussaint ?

Le jour de la Toussaint, précédé depuis 1480 par une octave (une série de huit jours de préparation à la fête), ainsi que le jour suivant, la plupart des croyants se rendent au cimetière, sur les tombes de leurs proches. Les sépultures sont nettoyées, entretenues et décorées de fleurs. Cependant, depuis quelques dizaines d’années, la dispersion des familles et la diminution de la pratique religieuse font drastiquement diminuer cette habitude. Certaines personnes perpétuent néanmoins la tradition au nom d’un respect pour la famille et de la dignité humaine…/…

  • La Toussaint et la fête des morts au Mexique

Au Mexique, les deux premiers jours de novembre sont los díos de los muertos, les jours des morts. Loin d’être une célébration triste et morne, c’est l’occasion de se retrouver avec joie, vivants et morts, et de se moquer de la mort elle-même. Les familles se réunissent dans les cimetières, sur les tombes de leurs proches disparus, et y dégustent un repas festif à la lumière des bougies. …/…

Lire l’intégralité des 6 points sur : 

http://www.lemondedesreligions.fr/une/tout-comprendre-sur-la-toussaint-en-six-points-30-10-2017-6730_115.php